• La théorie de la Terre creuse

     

    La théorie de la Terre creuse

     

    Tout commence au début des années 1970 quand le ministre américain du commerce fait publier dans la presse des photos du Pôle Nord prise en 1968 par le satellite Essa-7.
    Sur un des clichés, le pôle est masqué par des nuages. Sur l'autre, les nuages ont disparut et on aperçoit une sorte d'immense trou là ou aurait du se trouver le pôle.
    De la à penser aux ovnis et a une civilisation cachées dans les profondeur de notre planète, il n'y a qu'un pas et certains n'ont pas hésité à le franchir.
    Ces photographies viennent appuyer leur thèse : il est donc possible, selon eux, de parvenir jusqu'à cette race souterraine par les pôles, le pôle Nord aussi bien que le pôle Sud.

    La théorie de la Terre creuse
      
    On se réfère à la fameuse expédition de l'amiral Richard E. Byrd aux pôle Nord et Sud quelques dizaine d'années auparavant.
     
    Cet amiral, mort en 1957, a été l'un des pionnier de l'aviation américaine et un des premier explorateur à atteindre le pôle Nord par voie aérienne, en mars 1926. Il faut cependant noter que l'authenticité de son exploit a été mise en doute. Il a également accompli plusieurs missions dans l'Antarctique.
    Les expéditions polaires de l'amiral se sont trouvées depuis au centre de discussions passionnées sur la notion de " Terre creuse " : on a ainsi affirmé qu'il n'avait pas survolé les pôles, mais qu'il était descendu dans les grandes crevasses qui conduiraient au centre de la Terre.
    Plusieurs livres devaient reprendre cette curieuse thèse.
     
    L'amiral aurait raconté, au cours des échanges radio, qu'il voyait , au dessous de lui, non pas de la glace, mais des forêts, des montagnes, de la végétation, des lacs, des rivières et même un étrange animal qui ressemblait à un mammouth...
     
    Mais les contradictions se succédèrent lors des vols suivant et la véracité de ses dire fut naturellement mise en doute.
     

    La théorie de la Terre creuse

     
    Ce mythe de la Terre creuse n'est pas nouveau.
    Gilgamesh, un héros de la mythologie babylonienne, aurait rendu visite à un ancêtre, Utnapishtim, dans les profondeurs de la Terre.
    Le Grec Orphée a essayé d'arracher Eurydice, sa femme, à un enfer situé sous terre. On a souvent dit que les pharaons égyptiens étaient en contact avec des mondes souterrains, qu'ils pouvaient atteindre par des couloirs secrets dissimulés dans leurs pyramides. Les Incas eux-mêmes , fuyant les Espagnols, auraient trouvé refuge et abrité leur or à l'intérieur de la Terre. Enfin, selon les bouddhistes, des millions de personnes vivent dans l'Agartha, le paradis souterrain où règne le roi du Monde.

    Les scientifique ont parfois été tentés par cette théorie de la Terre creuse : Au XVIIIe siècle, le mathématicien Léonard Euler avait cru pouvoir déduire de ses calculs que la Terre était creuse, qu'elle était habitée et qu'elle contenait une sorte de soleil intérieur.
     Edmund Halley le célèbre découvreur de la comète pensait également que la Terre était creuse et renfermait trois planètes ( il était astronome officiel de la cour d'Angleterre ). En 1870, John Cleves Symmes, héros de la guerre de Sécession a failli obtenir un soutien financier pour une expédition destinée à prouver que le centre de la Terre était bien creuse et habitable. Rien ne soutenait réellement ces théorie sinon l'espoir qu'un jour elle se confirmeraient.
     
    L'impacte de la littérature sur cette théorie fut très importante : Dans "Les aventures d'Arthur Gordon Pym" Edgar Poe imagine que son héros est confronté à des envoyés de l’intérieur de la Terre. N'oublions pas l'excellent roman de Jules Verne " Voyage au centre de la Terre" ou le professeur y accède par un volcan éteint situé en Islande. Même Tarzan, le seigneur de la jungle a quelque aventure dans le monde intérieur de Pellucidar.
     

    La théorie de la Terre creuse

      
    Mais le livre le plus connu est certainement le roman d'Edward Bulwer-Lytton : "La race future" ou le héros s'y trouve plongé dans un monde souterrain où habitent des être agressif, technologiquement très avancé, qui ont réussi a se rendre maître du "fluide Vril", une sorte d'énergie utilisée pour le bien comme pour le mal. Leur but est de refaire surface et de conquérir l'humanité, intellectuellement décadente. L'auteur nous précise que ces super-humains sont descendu sous terre au moment du déluge. L'impacte de ce livre aura des conséquence redoutable et inspirera certaine secte nationales-socialistes. L'ombre d'Hitler et du IIIe Reich n'est pas loin....

     
     
    Quand il publie "La race future", E Bulwer-Lytton ne sais pas qu'il va inspirer diverses sociétés secrètes de l’Allemagne pré nazie.
    Plusieurs groupes occultes se forment autour du mythes exprimé dans l'ouvrage de cet écrivain, qui sera plus tard initié au célèbre ordre de la Golden Dawn.
     
    Les membres de la société du Vril ( l'énergie captée par les habitants du centre de la Terre ) croient fermement que la Terre est creuse.
    Ils confondent un peu la race de Vril-ya avec une hypothétique race aryenne, qui habiterait le monde disparu de Thulé, " quelque part dans le grand Nord ", peut-être à l'intérieur de la Terre...
      
     Les premiers adhérents du parti national-socialiste, dont le célèbre Rudolf Hess et peut-être Hitler seront membres de sociétés qui croyaient aux théorie de la Terre creuse. On trouvera même en 1942, en pleine guerre, quelques hommes et des moyens matériels conséquents pour se rendre dans une île du grand nord afin d'y mesurer, avec des radars ultra-modernes certaines courbures de la Terre et de prouver que celle-ci est creuse.
     

    La théorie de la Terre creuse

      
    H.P. Lovecraft fera entrer ce mythe dans le monde moderne en introduisant sous la Terre une race ancienne, qui aurait dominé la planète voici 150 millions d'années et qui aurait inventé l'aviation, les voyages à travers le temps, la perception extra-sensorielle aussi bien que les transports par véhicules nucléaires...
      
    Il est probable que le roman de Lovecraft, l'Ombre venue du temps, a beaucoup influencé Richard S. Shaver au moment de la rédaction de son célèbre article " Souvenir des Lémuriens ", paru dans la revue Amazing Stories au mois de mars 1945.
     
    La théorie de la Terre creuse
      
    Dans cet article, Shaver affirmait que l'intérieur de la Terre se compose d'un enchevêtrement de grottes où vivent des deros, une race " sous humaine " de créatures mal formées, qui ont quitté la surface de la Terre il y a douze mille ans. Ces deros sont les descendant des anciens esclaves des Lémuriens qui vivent aujourd'hui dans les espaces intersidéraux, et ils passent leur temps à persécuter les humains, qu'ils haïssent.
      
    L'aspect le plus intéressant de l'article de Shaver est qu'il a été écrit avant le début de la grande " ovnimanie " des années cinquante. Il n'en décrit pas moins, en parlant des Lémuriens, les " techniques les plus avancées de l'Univers ", des machine volantes en forme de soucoupes, des canons et des armes à rayons, des appareils à provoquer des hallucinations ou des rêves bizarres. Bref, tout ce qui sera ensuite attribué aux extra-terrestres venus à bord de leurs mystérieux ovnis.
     
    Les propos de Shaver sur l'existence d'un monde souterrain sont resté assez populaire aux Etats-Unis, où l'on venait d'assister à un vif regain d'intérêt pour l'éventualité d'un creux au milieux de la Terre ; une civilisation extra-terrestre se cacherait dans cette cavité. Deux ans après la parution de son article, la grande vague d'apparitions des ovnis commençait...
     
    Aussi, quand Ray Palmer publie en 1970, son article controversé sur les " trous " des pôles, en l'accompagnant de cliché du satellite Essa-7 et des révélations sensationnelles faites par l'amiral Byrd, tous les " ovnimanes " se dressent comme un seul homme et trouvent là une évidente confirmation de leur théories. 
     

    La théorie de la Terre creuse

     
    Bien entendu, les recherches les plus minutieuses n'ont pu apporter le moindre commencement de confirmation des découvertes attribuées par Palmer à l'amiral Byrd. De plus, la valeur des propos attribués à l'amiral Byrd est à remettre en cause
     
    Certaine personnes soutiennent avoir vu un film d'actualités tourné pendant le vol de Byrd au-dessus des pôles. On y aurait aperçu des montagnes, des arbres, des rivières et même un mammouth ! Bien entendu, il n'existe aucune trace de ce film dans aucun recueil d'archive.
      
    Mais a-t-il déclaré avoir vu tout cela ? On trouve dans son journal :
    Globalement, nous avons survolé près de 26 000 km² du " territoire au-delà du pôle ". Comme nous pouvions toutefois nous y attendre, nous avons un peu déçu par le fait de ne rien avoir à signaler de particulier. On ne pouvait voir qu'un désert blanc d'un horizon à l'autre ". 
     
    Il est probable que les récits fantaisiste attribué à Byrd ont été extrapolés à partir de la description des lacs situés à proximité de la côte Knox, qui ne sont pas toujours recouvert de neige. Les propos de Byrd ont été déformés.
      
    Malgré tout cela, la Terre pourrait-elle cependant être creuse ?
    Il est étrange qu'on puisse encore soutenir de telles thèses : non seulement on connait avec une relative précision la composition des couches successives qui forment la planète, du noyau à l'écorce proprement dite, mais encore on sait faire toute sortes de mesures exactes sur ces mêmes couches ou sur la densité réelle de la Terre...
     

    La théorie de la Terre creuse

      
    De plus, on sait aujourd'hui à quoi étaient dus les fameux " trous " photographiés aux pôles par le satellite américain : ils représentaient les points non éclairés par le Soleil au cours d'une série de clichés. On est sûr, en effet, que les pôles peuvent très bien ne pas être atteints par les rayons du Soleil au cours d'une journée, à cause de l'inclinaison du globe terrestre sur son orbite.
     
    Bien  entendu, il n'existe pas la moindre dépression, ni même le plus simple trou à aucun des pôles. Depuis, ces endroits ont été souvent photographiés et explorés. En vain pour qui aurait voulu y placer la moindre porte de sortie d'une quelconque base d'ovnis...
      
    La Terre n'est pas creuse mais une idée même fausse peut aller très loin et prendre des proportions quelque fois inattendue et se propager a une vitesse que nous ne pouvons contrôler. La Terre n'est pas creuse mais on peut parier que la légende restera encore pour très longtemps.
                                                                                   Extrait de " Inexpliqué " 1981
     
     

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :