• Hideichi Amano est propriétaire d'un snack-bar à Sayama, au Japon. Il est aussi un radioamateur passionné, ce qui lui valut indirectement de vivre une expérience terrifiante qu'il raconta à la télévision.

    Le 3 octobre 1978, vers 20h30, Amano, accompagné de sa petite fille de deux ans, prit sa voiture et se rendit au sommet d'une montagne qui se trouve près de la ville. Raison de cette équipée nocturne : de bonnes conditions d'émission et de réceptions pour entrer en contact radio avec son frère, qui habite à l'autre bout du pays.

    Le relais radiophonique avec son frère ainsi que d'autres appels locaux terminés, Amano s'apprêtait à redescendre la montagne lorsqu'une clarté intense envahit soudain l'intérieur de sa voiture. La lumière de l'habitacle était dix fois plus vive que d'ordinaire. Cet étrange phénomène se passait seulement à l'intérieur de sa voiture : aucune lumière ne filtrait par les vitres. La petite Yuri qui, un moment auparavant, était debout sur le siège avant, était maintenant allongée, les yeux révulsés.

    A cet instant, un rayon de lumière orange, qui provenait du ciel, traversa le pare-brise. Amano trembla de terreur lorsqu'il sentit quelque chose de métallique presser sa tempe droite. Il regarda sur le côté et aperçut une créature extra-terrestre humanoïde qui tenait une sorte de tuyau mince à la bouche. C'est l'extrémité de ce tuyau qui appuyait contre sa tempe. De ce tube sortait un incessant et incompréhensible bavardage. On aurait dit un magnétophone que l'on aurait fait marcher en vitesse accélérée.

    La créature avait un visage rond, pas de cou, deux oreilles très pointues, deux petits yeux fixes de couleur blanc-bleu et une dépression triangulaire sur le front. Amano ne vit rien qui ressemblât à un nez. En revanche, il se souvint nettement de la bouche, qui se crispait autour du tuyau. Tant que dura le bavardage, il se sentit paralysé. Il essaya cependant de faire démarrer la voiture, mais il lui fut impossible de mettre le moteur en marche ou d'allumer les phares. Finalement, au bout de quatre à cinq minutes, la créature s'en alla lentement dans l’obscurité.

    Aussitôt, l'étrange lumière orange disparut et l'éclairage à l'intérieur de la voiture redevint normal. Les phares se rallumèrent et, lorsque Amano tourna la clef de contact, le moteur se mit en marche immédiatement. Encore sous le choc, il descendit la colline à toute vitesse. Ce n'est qu'en arrivant en bas qu'il s'inquiéta de sa petite fille Heureusement, à cet instant même, l'enfant se redressa en lui disant : " J'ai soif, papa ! "

    Avant de rentrer chez lui, il alla faire un rapport à la police... qui ne le prit pas au sérieux ! L'affaire, cependant, ne s’arrêta pas là. En effet, des animateurs d'une émission télévisée entendirent parler de l'affaire et prirent contact avec lui. Interrogé sous hypnose face aux caméras, il révéla que la créature lui avait ordonné de se rendre au même endroit à un moment que l'on ne divulgua pas pour éviter les curieux !

    Pour de nombreux spécialistes, cette rencontre est " une des plus étranges qui ait jamais eu lieu au Japon "..

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique