• Parapsychologie - L'arme secrète des états-majors

     

    Parapsychologie - L'arme secrète des états-majors

    Jusqu'au années trente, de nombreux chercheurs français se sont intéressés à des expériences qui démontraient que le
    "magnétisme animal " - selon le terme qu'ils employaient - agissait efficacement sur le vivant.

    On connait les résultats obtenus par le docteur Durville. Lafontaine, qui travaillait à Caen est moins célèbre. Il a pourtant démontré l'action psi sur les animaux comme le chien ou le cheval. A Paris, le docteur Bertholet a travaillé avec des chats, prouvant à son tour la validité de la technique

    Ces recherches toutefois, n'ont pas abouti à une théorie générale des phénomènes. On parle de magnétisme parce que l'on pense qu'il s'agit d'une émission biologique de ce type. On ne cherche pas à mesurer l'effet du psychisme. La notion du " don de guérir " , d'agir sur ce qui vit, fausse le problème.

    Parapsychologie - L'arme secrète des états-majors

    La découverte de l'aura bio-énergétique par une chercheuse française, Mme Jacqueline Chantereine, vers 1935, passera totalement inaperçue.
    Les Soviétiques s'attribueront toute la gloire de la mise en évidence technique de l'aura, plus de dix ans plus tard avec Semyon Dividovich Kirlian.

    Il faut avouer que derrière la rideau de fer, l'étude de ce genre de phénomènes préoccupe officiellement la science depuis au moins 50 ans. Les travaux de Sergueyev ou Ynioutchine ont leur origine dans les découverte de Gourvitch et de Vasiliev.

    Parapsychologie - L'arme secrète des états-majors

    Gourvitch a pu poser pour principe que " toute cellule vivante est source autant que récepteur de radiations invisibles. Celle qui sont émises peuvent, de par leur nature, recevoir le non générique de mitogénique. "

    Parallèlement aux travaux des Soviétiques, les parapsychologues américains ont précisé de façon notoire la nature autant que la production des effets psi sur le vivant. Eux aussi ont fait des expériences sur des micro-organisme, bactéries et même virus, sur des cellules végétales plus ou moins complexes et sur le tissu biologique animal.

    Parapsychologie - L'arme secrète des états-majors

    Il faut regretter ici que la majeure partie des recherches qui ont été conduites aux Etats-Unis soit paradoxalement beaucoup plus difficile d'accès que les rapports soviétiques en la matière. En effet, nombre de ces expérience ont été, à l'origine, commandées par la Défense nationale à diverses universités et centre privés. On songeait alors à une possibilité de mettre au point une armes psychotoniques. Il est évident que la découverte définitive des lois de la parapsychologie " cellulaire " aurait conféré à son heureux auteur une formidable puissance.

    Imaginons simplement une petite équipe de médium contrôlant des virus fatidiques dans les canalisations d'eau potable de l'ennemi, les soustrayant autant de fois que nécessaire à l'analyse des service de santé.
    Imaginons les mêmes sujets perturbant l'équilibre physiologique d'un chef d'Etat au moment de la décision suprême...
    Imaginons les défoliant des cultures empoisonnant des réserve de vivres, provoquant des troubles du métabolisme dans toute une population...

    Parapsychologie - L'arme secrète des états-majors

    Ce genre d'anticipation n'a malheureusement rien de paranoïaque. Les Etats majors des deux blocs l'ont sérieusement pris en considération.
    Dans un mémorandum daté de 1973 de l'US Défense Intelligence Agency, on lit, par exemple, qu'il y a lieu de s'inquiéter de ces " expériences soviétiques visant à induire chez le sujet une angoisse physiologique associée à une suffocation et à une sensation de coup asséné sur la tête ", ainsi que, dès cette époque, " des effets nuisibles des techniques de perception subliminale dirigées contre le personnel américain ou allié sur les sites des missiles nucléaires ".

    On comprend donc la raison d'être du black-out qui, d'ailleurs est tombé de part et d'autre du rideau de fer.

    Parapsychologie - L'arme secrète des états-majors

    Les recherches civiles américaines ont-elles, progressé au grand jour. Dans le domaine qui nous préoccupe, on peut dire que tout a commencé avec les célèbres travaux de Cleve Backster sur les plantes et les détecteur de mensonge. Il est inutile de répéter des détails des expériences conduites par cet ancien spécialiste du polygraphe de la C.I.A. Rappelons simplement qu'il a démontré, dès la fin des années cinquante, que la cellule végétale réagit très précisément à l'ambiance psychologique dans laquelle elle se trouve.

    S'il y a auprès d'elle quelqu'un qui ne l'apprécie pas, ou même, tout simplement, qui émet des vibrations négatives, elle en souffre. Une plante s'étiole au contact de gens trop stressés ou animé d'intentions désagréables à l'endroit de qui que ce soit. En revanche elle se porte excellemment de toute cohabitation avec qui l'affectionne ou qui, d'une manière générale, irradie une certaine sérénité.

    Parapsychologie - L'arme secrète des états-majors

    Contrairement à ce qu'on a écrit, Backster n'a jamais mesuré d'une manière véritablement scientifique les résultats de ses expériences. Il semble que leur côté spectaculaire lui suffisait. Avec lui, nous avons davantage affaire à un esprit ouvert, qui a su observer et mettre en évidence des phénomènes, qu'à un homme de laboratoire et de protocole, soucieux de quantifier systématiquement sa recherche et d'induire à  proprement parler, d'une observation répétitive, une loi très générale.

    Mais il a ouvert la voie dans laquelle s'est engouffrée toute une génération de chercheurs, depuis Marcel Vogel jusqu'à Thelma Moss, a la tête d'un laboratoire spécialisé dans cette recherche à l'université de Californie, Los Angeles.

     


  • Commentaires

    1
    line
    Dimanche 23 Avril à 09:54

    on dit que jésus plaisait enormement aux femmes. forcement si son physique etait pas mal plus ses paroles et actions de saint homme. on le dit aussi tres entourée de femmes et meme de prostituées donc forcement qu a cette epoque et dans un pays assez chaud lol il ait eu au minimum une femme lol je pense visiter prochainement la grotte de Marie Madeleine qui se serait caché et aurait fini ses jours en France a la sainte baume dans le Var.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :