• Nazca et les aéronautes

    -

     La grande question qui se pose à propos des énigmatiques lignes de Nazca, est bien celle de savoir pourquoi ces figures tracées sur le sol n'ont de sens que " vues du ciel "

    Pour Maria Reiche, le site de Nazca est le " plus grand livre d'astronomie à ciel ouvert du monde "

     Il est étonnant de constaté que certaines de ces lignes, longues de plusieurs kilomètres ne dévient quasiment pas, et rarement de plus d'un degré ! Les dessins apparaissent disséminés principalement entre l'océan pacifique et la Cordillères des Andes. On pense qu'on ne peut arriver à un tel résultat que si l'on peut avoir une vue d'ensemble vue du ciel. Une hypothèse difficile à imaginer pour l'époque et pourtant si évidente pour nous qui sommes en possessions de photos su site.

    Entre les hommes et les dieux se nouaient alors des liens privilégiés, qui nous échappent complètement. Peut-être ces lignes ne sont-elles que des moyens de guider les hommes vers des lieux de culte. Peut-être ces animaux dessinés sur le sol ne sont-ils que des hommages à des dieux supposé célestes.

    Les lignes de Nazca

    Pourquoi après tant de siècle, les lignes du désert de Nazca sont-elle encore visibles? La réponse est, encore une fois de plus, relativement simple : le climat de la pampa est extrêmement sec et le soleil y brille plus de dix mois par an. Les pierres des pistes et des dessins emmagasinent une chaleur qui forme une sorte de halo quasi permanent au-dessus des figures, lesquelles sont ainsi protégées des effets du vent.

    Autre étrangeté : certains chercheurs ont fait observer que les lignes pourraient n'être que la concrétisation de ces immenses courants telluriques qui traversent la Terre, et les grands sites mystérieux en constitueraient alors autant de points de repère : Est-ce un hasard si les sites d'Ica, de Nazca et de Tithuanaco, éloignés de plusieurs milliers de kilomètres, se placent sur une même ligne droite ?

    -

    Plus troublant encore reste le fait qu'une perpendiculaire tracée au centre exact de cette ligne conduit tout droit à Cuzco et à Sacsahuaman, la cité sacrée et la forteresse des Incas.

    Le secret de ces lignes est encore bien préservé. Peut-être plus pour longtemps. Non parce qu'il sera mis au jour, mais parce que les signes de ce secret auront disparu : trop célèbres, les lignes sont aujourd'hui sérieusement dégradées par l'afflux des visiteurs. Certains jeunes Péruviens profitent des accidents de ce terrain meuble pour faire du moto-cross.

    Pourra-t-on sauver cet émouvant et fascinant symbole du savoir caché des peuples précolombiens ?

    Vous retrouverez la première partie de cette énigme dans " Les lignes de Nazca "

                                                                                   Extrait de " Inexpliqué " 1981


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :