• Effet psi sur les plantes

     

    Effet psi sur les plantes

    Avant de devenir un spécialiste des " effets psi " dans le domaine du végétal, le docteur Vogel était biochimiste. Il a tenté un jour une expérience avec son assistante. Cette dernière devait prendre au hasard, deux feuilles d'une plante, en poser une sur une table de nuit, et la seconde dans son salon. Tout les jours, en se levant et en se couchant, elle devait " parler " à la feuille qui se trouvait auprès d'elle durant son sommeil.
    Elle lui " suggestionnait " de continuer à vivre, bien que séparée de sa tige nourricière. Elle l'entourait d'une affection maternelle...

    En revanche, aucune attention particulière n'était prêtée à la seconde. Un mois plus tard, la feuille délaissée se trouvait dans un état de décomposition avancé. L'autre était aussi verte que si elle venait d'être ceuillie.

    On a analysé les cellules : elles étaient toujours vivantes.

    Effet psi sur les plantes

    Vivian Wiley, qui à l'époque, ne se sentait vraiment aucune prédisposition parapsychologique particulière, l'avait maintenue en vie par son affection et l'attention qu'elle lui portait. L'autre feuille avait suivi le cours naturel du végétal quand il n'est pas irrigué de sève : elle était flétrie.

    Le docteur Vogel allait recommencer l'expérience avec plusieurs avec plusieurs espèces de feuilles ou de fleurs autant de sujets qu'il le fallait pour que les résultats statistiques puissent être établis. Dans 83,5 % des cas, la cellule végétale répondait positivement aux incitations psi des expérimentateurs. Un détail qui a peut-être son importance :
    les femmes " parlent " aux plantes plus facilement que les hommes. Ou tout au moins, les plantes les comprennent-elles mieux...

    Effet psi sur les plantes

    D'une espèce à l'autre, d'ailleurs, il existe des différences. Le dracaena et le philodendron sont très réceptifs. Les fleurs à bulbes ressentent aussi avec beaucoup d'acuité l'affection qu'on leur porte. Parmi les légume ce sont les carottes, les choux verts et les papilionacées en général qui répondent le plus volontiers à l'effet psi.

    Tout cela a fait l'objet d'un catalogue qui a été d'un grand secours au docteur Thelma Moss, quand elle a entrepris ses travaux universitaires sur les réactions du vivant aux phénomènes parapsychologiques.

    Effet psi sur les plantes

    Elle a refait les expériences de Vogel et Wiley en complétant leurs observations par des photographies Kirlian de la feuille en train de recevoir le message paranormal. L'aura bio-énergétique du végétal est alors des plus curieuses. On sait que cette couronne d'efflorescences et de taches colorées faiblit quand le végétal dépérit. Une feuille magnétisée ou sollicitée simplement par une affection soutenues de la part de l'expérimentateur manifeste des effets de lumière bio-énergétiques très particuliers.

    " Il semble, écrit Thelma Moss, que se produise comme une éruption lumineuse à la surface de l'aura. Cela donne l'impression d'une réceptivité intensive. Les rouges, les bleus, les violets... de la couronne bio-énergétique manifestent une brillance et un éclat inaccoutumés. La plage des verts et des roses d'ombres elles-même se caractérisent par une activité accrue... il semble qu'un échange s'est instauré entre le sujet médiumnique et le corp-énergie de la feuille. "

    Effet psi sur les plantes

    C'est en Union soviétique que ces expériences visant à mesurer les effets psi sur le vivant et leur contrôle à travers le procédé Kirlian ont fait l'objet de programmes systématiques. Kirlian lui-même, aux grandes heures de son petit laboratoire de Krasnodar, en avait entrepris un certains nombre. Il avait obtenus d'excellents clichés " en action " de feuilles magnétisées, ,tissus musculaires, de membres entiers ou de complexes osseux " travaillés" psychiquement par un guérisseur...

    Les docteurs Ynioutchine et Romen sont certainement allés très loin dans leurs travaux sur le corps-énergie ( aura Kirlian ) de toute cellule vivante quand il est affecté par ce qu'on appelle, faute d'une meilleure connaissance, une faculté paranormale. Une partie cependant de ces recherches étant tombée, en Union soviétique, sous le coup du secret de la défense nationale, il est difficile de savoir exactement à quel stade elles en sont actuellement.

    Grâce à des publications tout à fait officielles, on peut cependant se faire une idée de ces investigations assez exceptionnelles dans le domaine de l'inexpliqué.

    Effet psi sur les plantes

    Ces chercheurs ont ainsi découvert que chaque être, pourvu qu'il soit convenablement entraîné, est susceptible d'agir sur le vivant. Et inversement, que tout ce qui vit ( du plus insignifiant micro-organisme aux tissus cellulaires les plus sophistiqués ) est sensible à un certain degré, à cette action. Cela tend donc à démontrer qu'il existerait, comme ils l'écrivent, " un incroyable lien télépathique qui unit non seulement les hommes aux plantes, mais l'ensemble des créatures entre elles. Bien entendu, ce lien essentiel, cette communication fondamentale du vivant commune à tous les être, éclaire d'un jour tout à fait nouveau les incertitudes de la parapsychologie. Il est, dans une certaine mesure, quantifiable grâce à l'effet Kirlian. On peut le développer par Training-autogène...

    Ynioutchine et Romen ont pris, un jour de juin 1977, un sujet au hasard. Il s'agissait d'un jeune homme n'ayant jamais entendu parler ni de parapsychologie ni d'aura. Aucun don particulier chez lui, aucune pathologie non plus...

    N... comme il est désigné dans les rapports, est, dans un premier temps, soumis à un entrainement strict d'autohypnose. On lui apprend à se contrôler, à faire varier ses rythmes biologiques, à ralentir ou à accélérer son cœur, à maîtriser sa respiration... Bref, la routine du training-autogène sophrologique un peu poussé.

    Effet psi sur les plantes

    Puis il est initié au yoga et à diverses disciplines asiatiques du corps et de l'esprit, que les deux chercheurs ont adaptées à une mentalité occidentale. Ces exercices ont pour but d'affiner sa faculté de " changer d'état de conscience ".

    De quoi s'agit-il ? Sommairement : d'accéder à une forme différente d'être et de ressentir, de vivre avec soi-même et son environnement, de penser les choses et les êtres d'une manière directes, divinatrice...

    Effet psi sur les plantes

    Le sujet ainsi entraîné est mis en présence de végétaux et on lui demande d'agir sur leur croissance. On lui propose de " magnétiser " un morceau de viande ou d'essayer par intuition de diagnostiquer la maladie de quelqu'un. Bref, on lui demande d'agir en médium. Ce qu'il n'était pas à l'origine.

    Et le jeune N... parvient effectivement à faire pousser plus vite une plante donnée. Il momifie des parcelles de chair qui auraient normalement dû se décomposer. Il découvre, par intuition pure, le mal dont souffre une personne qu'il voit pour la première fois. Mieux : il sait comment la guérir par influence psychique ! la preuve est faite que n'importe quel sujet dispose de pouvoirs latents et possède le moyen de les développer.

    Effet psi sur les plantes

    Et, quand on photographie l'aura de N... en train d'agir par-anormalement, on s'aperçoit qu'elle irradie d'une manière beaucoup plus vive et lumineuse.

    Le docteur Spirkine, l'un des plus grands parapsychologues de l'Est, a travaillé pour sa part sur des médiums déjà naturellement doués. Son plus remarquable sujet d'expérience a été, évidemment, en 1980, la magnétiseuse qui a soigné Leonid Brejnev en personne, la Géorgienne Djouna Davitachvili.

    Effet psi sur les plantes

    Il est parvenu à démontrer avec elle que cette influence psi sur le vivant pouvait s'exercer indépendamment de la distance séparant l' "émetteur " du " récepteur ". Elle se trouvait à Novossibirsk, dans un laboratoire blindé de parois antimagnétiques, tandis qu'on avait préparé un deuxième sujet, à Moscou, dans un autre centre de recherches. Djouma Davitachvili avait devant elle une photo de son correspondant. A Moscou, l'homme était branché sur électrocardiogramme et électro-encéphalogramme.
    Bien entendu, il ignorait absolument quand et de quelle manière la magnétiseuse tenterait d'agir sur lui à quatre mille kilomètres de là.

    Elle a cependant pu ainsi faire varier absolument à son gré le tracé encéphalographique du sujet récepteur. Elle est également parvenue, mais avec moins de réussite ( 6/10) , à influencer le rythme cardiaque. En se concentrant sur un bras du Moscovite, elle est allée jusqu'à faire apparaître un stigmate rouge proche d'une brûlure au premier degré. La trace a été constatée par tous les savants et expérimentateurs présents. Toutes cette expérience a fait l'objet d'expertises poussées et de contre-tests.

    Effet psi sur les plantes

    On dit que le temps pas plus que la distance n'affectent cette étrange communication paranormale du vivant. Il faudra attendre les résultats de travaux en cours pour en avoir la certitude.

    Mais d’ors et déjà, on peut dire que le lien extra-sensoriel dont parle Ynioutchine existe bien et bien qu'il sera un jour utilisé de manière presque courante dans certaines formes de communication...
    L'effet psi aura ce jour-là complètement quitté le domaine de l'inexpliqué.

                                                                                              Extrait de " Inexpliqué " 1981

    Première partie : Les plantes ont-elles des émotions ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :