• Salamandre

     

    Salamandre

    La salamandre est un lézard fabuleux au dos semé de taches jaunes et noires, pourvu de griffes acérés et d'une tête tenant à la fois du singe et du cochon. La lebraude auvergnate, proche de la salamandre est un gros lézard noir et jaune au souffle empoisonné qui ne respire  qu'une seule fois par jour. Paul Sébillot précise qu' " au XVIIIè siècle les Bretons n'osaient nommer, par timidité superstitieuse, la salamandre sous son véritable nom, craignant que, s'entendant nommer, elle ne crût qu'on l'appelait et ne vint faire du mal ".
    La respiration de la salamandre peut en effet faire enfler une personne jusqu'à ce que sa peau crève : " En Auvergne, ce reptile qui, porte le nom de soufflet, souffle, enfleboeuf, cause la mort des bœufs et des vaches ; en Berry, sa présence, même assez éloignée, suffit pour les faire enfler. "

    Pour se débarrasser de la salamandre, il faut l'enfermer durant 24h dans un espace confiné : obligée de respirer, elle s'empoisonnera elle-même.
    Cyrano de Bergerac écrit :

    " La salamandre loge dans la terre, sous des montagnes de bitume allumé, comme l'Etna, le Vésuve et le cap Rouge. Elle sue de l'huile bouillante et crache de l'eau forte, quand elle s'échauffe ou qu'elle se bat. Avec le corps de cet animal, on a que faire de feu dans une cuisine. Pendu à la crémaillère, il fait bouillir et rôtir tout ce que l'on met devant la cheminée. Ses yeux éclairent la nuit comme de petits soleils ; et, placé dans une chambre obscure, ils y font l'effet d'une lampe perpétuelle..."

    Salamandre

    La salamandre a la capacité de se baigner dans le feu, afin de hâter sa mue, voire d'en éteindre les flammes du fait de la froideur extrême de son corps. Aristote et Pline l'Ancien évoquent le suc laiteux qu'émet la salamandre pour étouffer le feu, mais ce suc empoisonné infecte l'eau et fait perdre poils et cheveux à celui qui s'y frotte. Le seul animal capable de manger de la salamandre sans périr est le porc, qui stokes les toxines empoisonnées dans la graisse située sous sa peau.
    C'est pourquoi de nombreux peuples évitent de consommer de la viande de porc. En tout cas, la morsure de la salamandre est mortelle. La bête reste d'ailleurs accrochée à la personne qu'elle mord ; pour lui faire lâcher prise, il faut approcher d'elle un crapaud, un verre de lait ou un fer rougi au feu.

    La salamandre abîme le pis des vaches qu'elle tète, fait enfler le bétail, corrompt le vin et les fruits par son simple contact. Mais en revanche elle protège des brûlures et des hallucinations et fait découvrir les trésors cachés. Sa peau permet de fabriquer des étoffes précieuses.

    En Lorraine, celui qui a été mordu par une salamandre ne peut guérir que s'il fait autant de pèlerinages que ce reptile a points noirs sur le dos. On dit aussi qu'il doit consulter autant de médecins que la salamandre a de taches sur le corps, ou bien, dans le Jura, qu'il est nécessaire de pratiquer autant d'incisions dans le corps du malade que l'animal a de points jaunes sur le dos.

    Salamandre

    Condamnée par l'Eglise pour avoir osé téter le sein de la Vierge endormie au pied d'un arbre, la salamandre a été réhabilitée par le roi de France François 1er ( 1494 - 1547 ) qui l'a choisie comme emblème, y adjoignant la devise Nustrico et extinguo ( Je nourris et j'éteins ).

    Enfin, il ne faut pas confondre la salamandre animale avec les créatures élémentaires du feu portant le même nom.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :