• Ovni - Une énergie qui arrête les moteurs

     

    Ovni - Une énergie qui arrête les moteurs

     

    Levelland, au Texas, le 2 novembre 1957 : le policier A.J. Fowler était de service du soir au quartier général. Il ne se doutait pas que la soirée allait être mouvementée.

    Vers 11 heures, il reçoit un coup de téléphone d'un certain Pedro Saucedo : à 6 km à l'ouest de Levelland, il avait aperçu un objet très brillant, jaune et blanc, qui fonçait à toute allure vers son camion.
    Lorsque l'objet, qui avait la forme d'une torpille, passa au dessus du véhicule, les phares s'éteignirent, le moteur s'arrêta et une vague de chaleur envahit brusquement la cabine. Quand l'ovni eut disparu dans le lointain, les phares se rallumèrent et le camion démarra sans problème, Pedro Saucedo et l'ami qui l'accompagnait roulèrent un certain temps avant de prévenir la police. Ils avaient peur qu'on ne les prenne pas au sérieux. Ce en quoi ils n'avaient pas tout à fait tort...

    Ovni - Une énergie qui arrête les moteurs

    Une heure plus tard, un homme téléphona de 6 km à l'est de Levelland.
    Il avait été arrêté par un objet de 60 mètres de long, en forme d’œuf, qui occupait le milieu de la route. Les phares de sa voiture s'étaient soudain éteints et le moteur s'était arrêté. L'objet jetait un très vif éclat, comme une lumière au néon, et il éclairait tous les alentours. Quand le témoin sortit de son véhicule, l'objet décolla. A une certaine hauteur, ses lumières s'éteignirent et la voiture se remit à fonctionner normalement.

    Peu de temps après, Fowler reçut un autre appel. Vers minuit, Newell Wright roulait vers Levelland lorsqu'il remarqua que l'aiguille de son ampèremètre bougeait anormalement. Soudain, comme dans les deux exemples précédents, les phrases s'éteignaient et le moteur s'arrêta. Newell Wright inspecta son moteur. Tout semblait en bon état de marche. Alors qu'il refermait le capot, il aperçut un objet ovale qui occupait le centre de la route, devant lui.

    Dans l'heure qui suivit, Fowler reçut quatre autres appels similaires. un témoin mentionna qu'au moment où sa voiture tombait en panne il avait aperçu une lumière rouge dans le ciel. Un shérif et son adjoint aperçurent aussi cette lumière.

    Ovni - Une énergie qui arrête les moteurs

    Les cas de ce genre sont relativement fréquents, bien que tant d'apparitions en si peu de temps soient exceptionnelles. Les ovnis perturbent les véhicules de différentes façons : parasites sur la radio, moteur qui se met à tousser et qui s'arrête même parfois complètement, aiguilles de cadran qui s'affolent et, bien sûr, phares qui s'éteignent.

    Dans la plupart des cas, le conducteur n'a aucune difficulté à faire redémarrer la voiture lorsque l'objet a disparu. Parfois, les témoins sont dans un état de choc et mentionnent ensuite d'étranges sensations de chaleur d'électricité statique ou des odeurs étranges.

    Tous ces cas appartiennent à la catégorie des rencontres du deuxième type : l'environnement est affecté, mais aucun extra-terrestre n'a été aperçu. Cependant, dans une enquête portant sur 400 témoignages,
    60 personnes avaient aperçu des humanoïdes. On a alors affaire à des rencontres du troisième type.

    Ovni - Une énergie qui arrête les moteurs

    Parfois, les véhicules restent endommagés. En ce cas, les chercheurs tiennent compte du récit du témoin et examinent avec soin l'état du moteur. Souvent, la foudre, ou un phénomène voisin, semble être à l'origine des dégâts.

    Des avions et des bateaux ont aussi été endommagés dans des circonstances semblables. Des pilotes d'avions ont signalé des perturbations dans les systèmes électriques de bord au cours d'apparitions d'ovnis. Le 4 novembre 1957, un C-46 de la compagnie Varig, qui effectuait un vol de Porto Alegre à Sâo Paulo, rencontra un objet inhabituel. Le pilote et le copilote aperçurent une lumière rouge qui fonçait vers eux. Soudain, l'objet sembla se déplacer selon un arc de cercle de 45° et grossi à vue d’œil. L'intérieur de l'avion sentait le caoutchouc brûlé. Une fois l'objet disparu, le pilote et son second constatèrent que le radiogoniomètre, le générateur et le poste émetteur étaient endommagés.

    Ovni - Une énergie qui arrête les moteurs

     Il y a aussi des cas intéressants en ce qui concerne les bateaux.
     Le 15 décembre 1968, vers 15 h, à Hawk Inlet (Alaska), deux marins du cargo Teel aperçurent une lumière blanche et ronde qui se dirigeait vers eux. Vers 19 h, l'objet, qui semblait jusqu'alors flotter sur l'eau, décolla soudain et disparut derrière une crête de la montagne. Le lendemain soir, la même étrange lumière réapparut. Elle se déplaça lentement vers le cargo et s'arrêta à environ 20 m au-dessus du navire, sans émettre aucun son. L'équipage contacta immédiatement la base aérienne d'Elmendorf, ainsi que les garde-côtes. Dans les minutes qui suivirent, le courant fut coupé et la radio tomba en panne. Le générateur Diesel de secours n'arrivait pas à se mettre en marche. Quand l'objet s'éloigna, il se mit à fonctionner normalement...

     Cet ovni, qui resta encore visible pendant quinze minutes, était-il vraiment responsable de la panne du générateur électrique, ainsi que du fonctionnement difficile du générateur Diesel ? S'agissait-il, comme dans les cas mentionnés ci-dessus, de ce que l'on appelle, peut-être à tort, des effets électromagnétiques ?

    Ovni - Une énergie qui arrête les moteurs

    Voici un autre cas très intéressant, qui nous vient d'Iran. Le 18 septembre 1976, deux contrôleurs de l'aéroport de Téhéran détectèrent un objet non identifié. On envoya immédiatement deux chasseurs Phantom à la poursuite de cet ovni de forme ronde. Quand ils approchèrent, il accéléra de plusieurs fois la vitesse du son, puis, effectuant une brusque volte-face, il se mit à poursuivre les avions à réaction pendant quelques minutes. Lorsque les pilotes voulurent faire feu, les commandes ne répondirent pas.Tous les systèmes électroniques des avions, y compris la radio, refusaient de fonctionner dans un rayon de 5 km autour de l'objet.

    En résumé, depuis la Seconde Guerre mondiale, de nombreux témoins ont observé des perturbations électriques et magnétiques sur leurs véhicules lors d'une rencontre avec un ovni. Ils ont aussi mentionné des changements de pression atmosphérique et de température, ainsi que des accès de paralysie, des brûlures et d'autres effets physiques et mentaux. A quoi attribuer ces perturbations ?

    Ovni - Une énergie qui arrête les moteurs

    On a beaucoup parlé d' " intenses champs magnétiques " et on procède à des recherches dans ce domaine. L'enquête la plus connue est celle de la Commission Condom. Les résultats sont très intéressants. On a découvert, par exemple, que pendant leur assemblage, les voitures absorbent une partie des champs magnétiques de la terre à cet endroit et  ce moment donnés.

    Dans des conditions normales, ce magnétisme ne change pas et reste identique sur toutes les voitures du même modèle et de la même année.
    Quand on change le champ magnétique d'une carrosserie en faisant passer des aimants au-dessus de la voiture, l'aimantation change. On peut donc affirmer que toute voiture soumise à un champ magnétique assez intense pour perturber son fonctionnement porterait, en conséquence, les marques d'un changement d'aimantation.

    Ovni - Une énergie qui arrête les moteurs

     Armés de ces nouveaux éléments d'analyse, des chercheurs de la Commission étudièrent deux voitures dont le fonctionnement avait été perturbé, lors d'une rencontre d'ovni. Or, dans les deux cas, aucun changement d'aimantation ne fut détecté, l'hypothèse de l' " intense champ magnétique " est donc à rejeter. Du moins dans ces deux cas, car il faut se garder de généralité trop vite, trop peu de voitures ayant été analysées d'une façon systématique.

    Une autre équipe, soutenue par l’Association britannique de recherches sur les ovnis a aussi fait des enquêtes dans ce domaine. Il a été démontré, entre autres, que des champs magnétiques d'assez faible intensité peuvent dérégler les régulateurs de nombreuses voitures. Toutefois, lorsque le capot est baissé, la carrosserie constitue un écran magnétique efficace : il faudrait vraiment des champs extérieurs d'une très grande intensité pour produire un champs magnétique, même faible, à l'intérieur du véhicule.

    Ovni - Une énergie qui arrête les moteurs

    On a envisagé d'autres causes possibles : hyperfréquences qui échaufferaient des éléments de la voiture ou rayons ultraviolets intenses qui libéreraient des électrons dans le métal de la carrosserie et créeraient une dispersion des tensions et des courants, ce qui expliquerait les cas de brûlures. Les hyperfréquences pourraient aussi avoir une action sur les filaments des phrases et, en tirant tout le courant de la batterie, faire arrêter le moteur.

    Mais cette hypothèse est à exclure : on sait, en effet, qu'il faut recharger une batterie à plat pour qu'elle fonctionne à nouveau. Or dans la plupart des cas étudiés, les véhicules redémarrent sans problème immédiatement après le départ de l'ovni.

    Ovni - Une énergie qui arrête les moteurs

    Les commissions de recherche sur les ovnis n'ont malheureusement pas assez de temps, ni d'argent, pour mener des recherches approfondies et étudier un nombre de cas suffisant. Pourtant, il serait très intéressant de découvrir ce qui peut arrêter brusquement le fonctionnement d'un véhicule. La mise au point d'un rayon capable d'arrêter les chars et autres véhicules de combat présenterait, par exemple, un intérêt évident.

    Mais qui sait, si de telles recherches, gardées secrètes, n'existent pas déjà ?

      


  • Commentaires

    1
    line
    Dimanche 23 Avril 2017 à 09:14

    il y a des groupes sur l ufologie mais il y a t il un groupe de gens qui ont vécu une experience avec les ovnis ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :