• Oreille

    Oreille

    D'un point de vue symbolique, l'oreille apparaît d'une extraordinaire richesse. " Le sens de l'ouïe bouleverse l'intérieur de l'homme ". Depuis l'antiquité, l'oreille a souvent passé pour le siège de la mémoire, et l'art du haut Moyen-Age représente, parfois de façon naïve, la conception de Jésus par la pénétration de l'Esprit-Saint, sous forme de colombe, dans l'oreille de Marie.

    La stèle ci dessus est dédiées à la déesse Nebethetepet, celle qui écoute les prières et c'est une stèle dites " aux oreilles " ou l'oreille représente l'organe du dieu qui écoute les demandes. Ces stèles peuvent être dédiée à de multiples dieux.

    La similitude du pavillon de l'oreille avec la coquille d'escargot a donné lieu a une relation sur le plan symbolique entre l'oreille, l'escargot et la naissance ( comparable à la sortie du corps de l'escargot hors de sa maison ).

    On raconte parfois, au sujet des dieux ou de héros qu'ils sont nés de l'oreille de leur mère. Dans de nombreuses cultures, les lobes des oreilles sont percés, et on y accroche des disques de bois, des chevilles de jade, des pendants en or ou encore d'autre objets de parure : des lobes d'oreille fortement allongés sont souvent considérés comme un symbole de noblesse et de mérite ; c'est ainsi que les nobles du royaume incas furent surnommés Orejones ( " Grandes oreilles ") par les conquérants espagnols .

    Lao Tseu était tenu en Chine pour avoir des oreilles très allongées en signe de la sagesse qui lui avait permis d'accéder aux secrets de l'immortalité, et Ganasha, l'un des fils de Shiva se servait de ses oreilles comme d'organe de discrimination qui, en séparant le Bien du Mal, ouvraient la voie de la connaissance.

    Au contraire, les oreilles d'âne du roi Midas et, aujourd'hui, des cancres, constituent en Europe un sujet de moquerie.

    D'ancienne descriptions de mœurs du monde attribuent aux hommes sauvages des oreilles anormalement longues, et on prétendait même qu'ils pouvaient s'envelopper de leurs oreilles comme d'un manteau.

    Pour les pythagoriciens, le sifflement des oreilles était le signe d'une inspiration divine, ou le signe que quelqu'un médisait, en son absence, de celui dont les oreilles sifflait.

    Comme le nez, les oreilles sont liées à une symbolique sexuelle. Alors qu'elles représentent le double appareil sexuelle mâle et femelle chez les Dogons, elles sont plus généralement associées à la sexualité féminine chez les Fons du Dahomey où le vagin des femmes, avant d'être localisé à la place actuelle, avait commencé par occuper celle des oreilles.
    C'est dans une thématique proche, que jusqu'à aujourd'hui, les marins se font percés une oreille afin d'y passer un anneau qui signifie leur mariage symbolique avec la mer.

    QUELQUES EXPRESSIONS 

    - Jusqu'aux oreilles
    - En avoir par dessus les oreilles
    - Rebattre les oreilles
    - Arriver aux oreilles
    - Tendre l'oreille ( comme le chien ou le chat )
     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :