• Minotaure

    Minotaure

    L'idée d'une maison faite pour que les gens se perdent est peut-être plus étrange que celle d'un homme avec tête de taureau, mais les deux s'ajoutent et l'image du labyrinthe convient à l'image du minotaure. Il est satisfaisant qu'au centre d'une maison monstrueuse soit un habitant monstrueux.

    Le Minotaure, moitié taureau et moitié homme, est né des amours de Pasiphaé, reine de Crète, avec un taureau blanc que poséidon fit sortir de la mer. Dédale, auteur de l'artifice qui permit la réalisation de telles amours, construisit le labyrinthe destiné à enfermer et à cacher le fils monstrueux. Celui-ci mangeait de la viande humaine ; pour le nourir, le roi de crète exigea annuellement d'Athènes un tribut de sept jeunes hommes et de sept jeunes filles. Thésée décida d'exempter sa patrie de ce tribut et il s'offrit volontairement. Ariane, fille du roi, lui donna un fil pour qu'il ne se perdît pas dans les couloirs ; le héros tua le Minotaure et put sortir du labyrinthe.

    Ovide, dans un pentamètre qui essaie d'être ingénieux, parle de l'homme moitié-taureau et taureau motié homme ; Dante, qui connaissait les parole des anciens mais non leurs monnaies et monuments, imagina le Minotaure avec une tête d'homme et corps de taureau.

    Le culte du taureau et de la double hache était typique des religions préhélléniques, qui célébraient des tauromachies sacrées.
    Des formes humaines à tête de taureau ont figurés, si l'on juges d'après les peintures murales, dans la démonologie crétoise. Probablement, la fable grecque du Minotaure est une tardive et maladroite version de mythes très anciens, l'ombre d'autres songes encore plus effroyable.

      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :