• Le Triangle des Bermudes

     

    Le Triangle des Bermudes


    Disparition de l’USS Cyclops
    (Mars 1918)

    En mars 1918, le USS Cyclops disparaît lors d’un voyage entre Barbados et Baltimore avec ses 306 passagers et membres d’équipage. Cette catastrophe est la plus lourde perte hors combat pour la marine américaine, mais aussi un vrai mystère pour les enquêteurs.
    Récit des événements

    Le USS Cyclops a été mis en service en novembre 1910. Il était conçu pour ravitailler d’autres navires en charbon à travers les océans. En mai 1917, lorsque les Etats-Unis rentre dans la première guerre mondiale, le navire est affecté au soutien d’un convoi vers Saint-Nazaire. Il rentre aux Etats-Unis deux mois après avoir accompli la mission. En janvier 1918, le USS Cyclops est chargé du ravitaillement de navires britanniques dans les eaux brésiliennes.
    Le navire repart de Rio de Janeiro le 16 février 1918 avec une cargaison de Manganèse. Le 20 février, il entre à Bahia. 2 jours plus tard, le USS Cyclops met le cap vers Baltimore (Maryland, Etats-Unis). Le voyage retour aurait du se faire sans escale, mais le navire s’arrête à Barbados (une petite île dans l’Atlantique à l’Est de la mer des Caraïbes) le 3 et 4 mars, et charge des marchandises. Le 4 mars, le navire reprend le large en direction de Baltimore. Il ne réapparaîtra jamais. Le 13 mars, des recherches ont sont lancées pour retrouver le USS Cyclops. Le 17 avril, alors qu’aucune trace du navire n’est retrouvée, un télégramme est reçu par le département d’état de Brockholst Livingston. Ce télégramme provient de l’ambassadeur des Etats-Unis de Barbados et est pour le moins surprenant. Selon l’ambassadeur, le USS Cyclops avait largement assez de charbon pour poursuivre son voyage jusqu’à destination : seulement 600 tonnes était nécessaires. Mais le capitaine a quand même acheté du carburant. Ce n’est pas tout : il aurait également acheté plusieurs tonnes de nourriture. L’ambassadeur a aussi remarqué que le capitaine n’était pas très apprécié par son équipage, et avait une certaine admiration pour les allemands. Le message précise aussi que plusieurs passagers à bord avaient des noms allemands.
     

    Le Triangle des Bermudes


    L’enquête montre que le capitaine Worley était né en 1862 en Allemagne sous le nom de Johan Frederick Wichmann. Il a émigré aux Etats-Unis en 1878 puis, quelques années plus tard, a changé de nom. Il a réussi sa carrière jusqu’à devenir le capitaine du USS Cyclops. Il était peu apprécié de ses subordonnés à cause de ses actes violents et de son esprit pro germanique. D’ailleurs, lors du dernier voyage de l'USS Cyclops, Worley avait fait exécuter un des quelques prisonniers que le navire transférait aux Etats-Unis.L’hypothèse d’une disparition au cœur du triangle des Bermudes est aussi évoquée. Force est de constater que le navire a été vu pour la dernière fois en direction de ce fameux triangle. Ensuite, que s’est-il passé ? Peut-être que le capitaine avait trop chargé son navire, envoyant ce dernier par le fond dans les eaux tumultueuses du secteur. Mais aucun signal de détresse n’a été envoyé par l’équipage. Même si les échanges radio n’en étaient qu’à leurs débuts à cette époque, l’USS Cyclops en possédait les moyens.

    Avec le recul actuel, on constate que la disparition de l’USS Cyclops a deux points communs avec les nombreuses disparitions enregistrées dans le secteur du triangle des Bermudes : disparition soudaine, et aucune trace de l’épave et de l’équipage retrouvée. En 1968, soit 50 ans après le naufrage, Dean Hawes plonge 70 km au Nord Est de Cape Charles. Alors qu’il approchait du fond, il s’aperçut qu’il marchait sur l’épave d’un navire différent de tout ce qu’il connaissait. Il décrivit un pont fixé sur de longues échasses d’aciers. Sur le pont principal, d’énormes bras s’élevaient vers le haut.
    Hawes du ensuite refaire surface. Il souhaitait réexaminer cette épave, mais le mauvais temps força son navire à rentrer au port.

    Quelques années plus tard, Hawes découvrit dans un article des images de l’USS Cyclops. Il n’avait aucun doute : c’était le navire qu’il avait vu au fond de l’océan. Il réussit à convaincre la marine américaine d’effectuer des recherches dans la zone où il avait plongée. Plusieurs épaves ont été trouvées, mais aucune ne correspondait à celle de l’USS Cyclops.
    Aujourd’hui, personne ne sait si Hawes a réellement vu l’USS Cyclops, et le mystère plane toujours autour de la disparition la plus meurtrière du triangle des Bermudes.

    Giovanni Mangione  
     
    Le Triangle des Bermudes
     
    Le mystère du triangle des Bermudes, un mystère qui n'en est pas un.
    Certains n'hésitent pas à avancer que le Triangle des Bermudes est un des plus grand mystère de tout les temps. Il se passerait dans cette région de bien étranges phénomènes que la science moderne n'est pas en mesure d'expliquer.
    Qu'en est-il exactement ?

    En premier lieux le nombre de disparition est loin d'être aussi important que certaines personnes le prétendent. La proportion s'élève à 0,07 %.
    Ouragans, tempêtes et trombes marines expliquent une bonne partie de ces disparitions.
    Examinons quelques cas :

    - La Bella, un bateau britannique qui aurait disparu en 1854 au moment de rentrer dans le Triangle fatal n'aurait jamais existé.

    - Le trois-mâts allemand "Freya" qui aurait quitté Manzanillo à Cuba en 1902 aurait subit un sort semblable. Mais ce n'est pas dans le Triangle des Bermudes mais dans le Pacifique que l'on retrouve le bateau abandonné. Quand au port de départ ce n'est pas Manzanillo de Cuba mais Manzanillo du Mexique.

    Ces deux navires ne devinrent des bateau mystères que lorsqu'on commença a parler du Triangle des Bermudes.

    - De même pour le Cyclope qui du affronter des vents violents atteignant jusqu'à 135 km/h. Déséquilibré par un chargement trop important, il a vraisemblablement chaviré et coulé en quelques instants.

    Le Triangle des Bermudes

    - Quand au cargo japonais "Raifuku Maru" disparut en 1923 après avoir envoyer un étrange message, tout s'explique par une mauvaise interprétation du message et sombra dans une mer déchainée sous les yeux du paquebot l'"Homeric" venu sur les lieux pour le secourir.

    - Le Sandra : seul le nom est exacte. Il ne mesurait pas 106 m de long mais 185 ; son équipage n'était pas composé de 28 hommes mais de 11 ; la catastrophe eut lieu non pas en juin 1950 mais en avril.

    Les mystères de disparition d'avions est aussi sujet à caution :

    Le Triangle des Bermudes

    - Star Tiger et le Douglas DC-3 disparut tout deux en 1948. Dernier message "Conditions météo excellente. Arrivons à l'heure prévue" est inexacte : nuages bas et vents violents avait gêné le pilote pendant tout le vol. Il était en retard sur l'horaire prévu et ne pouvait voler à plus de 600 m d'altitude à cause des vents ajoutons le manque de carburant.

    - Pour le Douglas il y a des omissions volontaire. Le manque de réponse des messages envoyé par la tour de contrôle, n'est du qu'a une panne de radio qui était défectueuse et signalée auparavant par le pilote lui-même.

    - Cas de l'appareil de la compagnie Eastern Airlines que les radars avaient perdu de vue pendant dix min, au bout desquelles il réapparut sans problème. C'est alors que les passagers s'aperçurent que les montres retardaient toutes de dix minutes. Cette histoire a tout simplement été inventée de toute pièces : ni le personnel de l'aéroport de Miami, ni celui de la compagnie concernée n'ont jamais entendu parler de ce vol décidément bien mystérieux.

    Il faut se rendre à l'évidence : le mystère du Triangle des Bermudes n'existe pas. Il a été crée de toute pièce.

    L'étude des phénomènes inexpliqués ne manquera pas un jour de porter ses fruits. Mais seulement si elle est menée sérieusement. Or, ce n'est pas en cultivant le sensationnel ni en négligeant de vérifier leurs sources, comme le font trop d'auteurs dans le cas du Triangle des Bermudes que la science avancera.

                                                                                            Extrait de " Inexpliqué " 1981



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    la-porte-secrète
    Vendredi 10 Mai 2013 à 12:47

    Ce n'est pas gentil là! Vous remettez tout en cause un peu trop facilement. Je n'ai pas les moyens de faire une vérification des informations comme vous l'avez fait et votre article me laisse tout confus. Je suis très confus parce-que des publications qu'on peut qualifier de sérieux ont relayé sans réserves ces informations dont vous refutez l'authenticité.

    2
    giova35 Profil de giova35
    Vendredi 10 Mai 2013 à 14:59
    J'ai été moi-même beaucoup fasciné par le mystérieux triangle des Bermudes. J'ai aussi beaucoup rêvé et mon imagination a été très fertile. J'ai également été très déçu de savoir la vérité. Ces recherches ne sont pas de moi, mais d'autres journalistes bien plus qualifiés. Que dire ? J'aime trop étudier les faits inexpliqués pour accepter et spéculer sur de fausses énigmes. Allons à la rencontre de véritables "mystère ", nous n'en manquons pas. Ce blog est loin de se tarir. De belle surprise sont encore à venir. Heureusement. Merci de votre commentaire.
    3
    la-porte-secrète
    Vendredi 10 Mai 2013 à 15:43

    Merci d'aborder le sujet vec autant de sérieux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :