• La Plaine des jarres

     

    ASIE

     

    Cette plaine se caractérise par la présence d'imposantes jarres de pierres antique dont l'origine nous est encore inconnue. Cette plaine s'étant sur une superficie de 1 000 m².
    Les jarres sont disposées par groupes, sans alignement visible. Elles sont de différentes tailles, de un à trois mètres de hauteur, mesurant jusqu'à près de huit mètres de circonférence, pesant de 500 kg à plusieurs tonnes pour les plus grandes.
     Elles ont été taillées dans des blocs de roches monolithiques et sont parfois à demi enterrées.
    On trouve aussi quelquefois, près de certaines d'entre elles, un disque de pierre ayant pu servir de couvercle. Elles ne présentent aucune décorations ni inscriptions. 

    Incinérateur naturel lors des funérailles qui recueillait et conservait les cendres des défunts ? Stockage de nourriture et d'eau ? Cuves de fermentation pour alcool ? Ou verres de géants qui y buvaient leur alcool de riz ?

    ******

    La Plaine des jarres

    D'après une légende, les jarres seraient l’ouvres de géants, ancêtres des Khmu. Ces urnes leur auraient servi de verres pour lalcool de riz. Ils les emportaient sous le bras dans leurs expéditions de chasses ou de guerres. Les pierres en formes de calottes qui, dans les champs funéraires mixtes sont placées en cercle autour de certains récipients monolithiques, étaient les tabourets de ces géants, ils s'asseyaient la pour deviser en buvant. Une légende dit qu'un roi, qui vivait au sixième siècle, célébra une victoire de guerre en buvant l’alcool contenu dans les jarres ; lui et ses généraux burent dans les plus grosses, en haut de la colline, tandis que les gens du peuple durent se contenter des jarres les plus petites. 

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :