• L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

     

     L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    Il existe de nombreuse explications à l'énigme des objets volants non identifiés. Autrefois on les considérait comme les engins de visiteurs surnaturels ou encore comme des présages, divins ou sataniques. A notre époque technologique, on les soupçonne d'être en rapport avec des visiteurs de civilisations se trouvant loin dans l'espace, des voyageurs dans le temps ou des émissaires d'habitants du centre de la Terre.

    Ceux qui ne parviennent pas à trouver de preuves à l'appui de telles hypothèses font valoir que les ovnis pourraient être créés par ceux-là même qui les voient ou qu'ils sont le résultat de " manipulations " psychologiques de la part des gouvernements.

    Les savants naturellement sceptiques, mettent l'accent sur le fait qu'il s'agit de phénomènes naturels mal interprétés ou d'avions. Mais, de leur côté, les porte-paroles militaires excluent la possibilité qu'il s'agisse d'engins classiques, du moins si ces ovnis existent bien tels qu'on les décrit : des aéronefs, présentant de remarquables capacités et destinés à rester cachés aux yeux du grand public.

    L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    Jadis, les apparitions d'ovnis peuvent fort bien avoir effrayé des civilisations moins avancées que les nôtres sur le plan technologique. On peut penser notamment à des comètes, des météorites, des parhélies ( faux soleils ), des nuages noctiluques, des éclairs de chaleur ou des mirages....

    Mais, aujourd'hui, on dispose d'un certain nombre de preuves pour une nouvelle hypothèse : la vague actuelle de " soucoupes volantes " serait due à l'homme. Il s'agirait de machines construites sur Terre !

    Les premières apparitions d'ovnis à l'époque moderne furent celles
    de " Mystérieux aéronefs " aperçus par des milliers de gens au dessus du territoire américain entre novembre 1896 et mai 1897. A cette époque, les inventeurs européen étaient largement en avance sur leur homologues américains pour tout ce qui concernait l'expérimentation aérienne. Cependant, ni les français ni les allemands n'avaient encore réussi à concevoir un aéronef capable de faire mieux que de planer.

    L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    Ce n'est qu'en 1904 - le California Arrow, conçu par Thomas Baldwin, à Oakland, en Californie - s'éleva dans les airs. Par conséquent, les mystérieux aéronefs aperçus entre 1896 et 1897 étaient alors aussi inexplicables et effrayants que les ovnis aperçus à notre époque par de nombreuses personnes.

    Il est intéressante de noter que les apparitions de ces mystérieux engins donnèrent lieu à des dispositions concordant largement : les engins aperçus avaient une forme cylindrique ressemblant peu à peu à celle d'un cigare, et ils étaient propulsés par un moteur entraînant une hélice. Bref, ils ressemblaient tout à fait aux faux dirigeables.

    Ils étaient habités par des " êtres humains ", et non par des créatures venues d'un autre monde. En fait, dans les rapports, il fut souvent signalé que les occupants de ces engins s'étaient adressés aux témoins et leur avaient demandé de l'eau pour leurs machines.

    L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    Le cas le plus étonnant à cet égard est peut-être celui d'un homme qui se faisait appeler Wilson. Le Houston Post du  21 avril 1897 fit état d'un premier incident, qui s'était produit à Beaumont, dans le Texas, deux jours auparavant, alors que J.B. Ligon, l'agent local de la brasserie Magnolia, et son fils Charles avaient aperçu des lumières dans un pâturage voisin, à quelques mètres de l'endroit où ils se trouvaient. Ils s'y rendirent pour voir ce qui se passait et tombèrent sur quatre hommes qui se tenaient à côté d'un " grand objet sombre " qu'aucun des deux témoins ne put voir nettement. L'un des hommes demanda à Ligon un seau d'eau. Ligon le lui donna et l'homme lui dit qu'il s'appelait M. Wilson. Puis, il ajouta que ses amis et lui voyageait dans une machine volante, qu'ils étaient passé au-dessus du " Golf " et qu'ils s'en retournaient vers leur tranquille Iowa, là où avait été construit leur engin.

    L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    Interrogé, Wilson expliqua que les ailes de l'engin étaient mues par l'électricité. Ses amis et lui remontèrent ensuite dans la nacelle qui se trouvait sous l'aéronef et Ligon et son fils virent ce dernier s'élever dans les airs, puis s'éloigner et disparaître.

    Le lendemain, le 20 avril, H.W. Baylor, le shérif de la ville d'Uvalde, au Texas, partit enquêter sur une lumière bizarre et des voix qu'il entendait derrière sa maison. Il vit un aéronef et trois hommes, l'un d'eux déclarant se nommer Wilson, de Goshen, dans l'Etat de New York. Puis, Wilson s'enquit d'un certain C.C. Akers, autrefois shérif du comté de Zavala, disant qu'il avait rencontré ce dernier à Fort Worth en 1877 et qu'il aimerait le revoir.

    Surpris, le shérif Baylor lui répondit qu'Akers se trouvait maintenant à Eagle Pass, et Wilson eut l'air déçu. Il lui demanda de parler de lui à son collègue, la prochaine fois qu'il le verrait.

    L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    Les hommes lui demandèrent de l'eau et insistèrent pour qu'il garde le secret au sujet de leur visite. Il escaladèrent ensuite la nacelle :
    " Ses grandes ailes et pales se mirent en mouvement, tandis que l'engin s'éloignait rapidement dans la direction de San Angelo. "
    Un autre témoin déclara avoir également vu l'engin alors qu'il s'éloignait.

    Le 23 avril, des témoins considérés par le Houston Post comme des
    " hommes responsables " firent état d'un aéronef qui était descendu à l'endroit où ils vivaient, à Koutze, dans le Texas, et déclarèrent que deux des occupants avaient indiqué leur nom : Jackson et... Wilson.

    Le 27 avril, le Daily News de Galveston publia une lettre de C.C. Akers, dans laquelle il disait qu'il avait effectivement connu un homme nommé Wilson à Fort Worth, que ce Wilson était à New York, qu'il
    " s’intéressait à la mécanique et qu'il travaillait, à l'époque, à des affaires de navigation aérienne qui, un jour, étonneraient le monde ".

    L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    Par la suite, le Houston Post écrivit qu"à Deadwood, dans les Texas, un fermier appelé H.C. Lagrone avait entendu son cheval ruer comme s'il devenait fou. Il était alors sorti et avait vu une lumière brillante qui encerclait et illuminait ses champs. S'en approchant, Lagrone trouva un équipage de cinq hommes, dont trois lui parlèrent, tandis que les autres collectaient de l'eau dans des outres en caoutchouc. Les hommes informèrent Lagrone que leur aéronefs était l'un des cinq qui évoluaient depuis quelque temps dans la région, que c'était le même engin qui avait atterri à Beaumont au cours du premier incident et, enfin que tous les engins avaient été construits dans une " ville à l'intérieur de l'Illinois ", un Etat qui jouxte l'Iowa.

    Ils ne semblaient guère avoir envie de donner plus de précisions, car ils n'avaient pas encore déposé de brevets pour la machine et paraissaient vouloir absolument que leur invention reste secrète.

    En mai, les apparitions de ces engins mystérieux cessèrent. Qui se cachait derrière ? De tel aéronefs pouvaient-ils  avoir été financés par une puissante société New-new-yorkaise et construits secrètement dans les régions sauvages de l'Iowa ou de l'Illinois ?

    C'est certainement un explication plausible. A la fin des années 1890, les inventeur américains obtinrent des brevets pour des aéronefs. Mais comme la plupart d'entre eux avaient peur d'être plagiés ou de se faire voler leurs idées, ils gardaient généralement secrètes la plupart
    de celle-ci.

    Vers les années 1890, l'expérimentation dans le domaine de l'aérodynamique était fortement avancée, en particulier dans le Massachusetts - un Etat où de nombreux engins avaient fait leur apparition - et dans l'Etat de New York, la ville d'où serait venu la fameux Wilson.

    L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    La Cornell University était réputée pour ses cours d'aérodynamique. L'un de ceux qui y donnèrent une série de conférences en 1897 et 1898 fut Octave Chanute, ingénieur connu dans le monde entier. C'est en 1896 qu'eurent lieu  les premiers vols des machine de S.P. Langley, à Washington. Ces vols furent couronnés de succès. L'année suivantes, on enregistra un grand nombre d'autres brevets pour des machines volantes.

    Les progrès scientifiques de la dernière décennie du XIX siècle se firent par étapes successives, jetant ainsi les bases qui devait permettre des progrès dans le domaine aéronautique. Si une équipe particulièrement zélée de savants travaillait sur un projet secret d'aéronef, il est possible que toutes les apparitions mentionnées précédemment soient le fait de machines volantes construites par l'homme...

    L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    On entendit plus parler, par la suite, du mystérieux M. Wilson. Mais les années suivantes furent celles d'un énorme progrès dans le domaine de l'aéronautique ! En 1901, Santos-Dumont fit une expédition en aéronef de Saint-Cloud à la tour Eiffel, aller et retour, en moins de 30 minutes. Deux ans plus tard, à Kitty Hawk, en Caroline du Nord, les frères Wright faisaient voler le premier " plus léger que l'air " de l'histoire de l'aviation, avec des hommes à bord.

    L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    En 1906, l'Américain Robert Goddard commença  ses expériences sur les fusées. Le dernier jour du mois de décembre 1908, Wilbur Smith réalisa un vol de 123 km en 2 h 30 min.

    L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    Sept mois plus tard, l'aviateur français Louis Blériots traversait la Manche de Calais à Douvres. Ces événements donnèrent lieu à une forte publicité et il est possible que des progrès plus importants aient été enregistrés sans que le public n'en sache rien.

    Les nombreuses apparitions d'ovnis au début du XXè siècle et les progrès technologiques rapides dans ce domaine laissent penser que c'est ce qui a dû se produire. En 1904, le lieutenant de la marine américaine Frank H. Schofield, qui devait par la suite être nommé commandant en chef de la flotte américaine du Pacifique, faisait un rapport officiel sur ce qu'il avait vu depuis le pont de son navires : trois lumières brillantes échelonnées et mouvantes situées au-dessus des nuages et qui montèrent dans le ciel avant de disparaître. En 1909, il fut fait état de nombreuses apparitions d'objets volants non identifiés au dessus du Massachusetts. Le 30 août 1919, vers 21 h, un long objet noir survola Madison Square, à New York, et fut aperçu par des centaines de gens. La nature et l'origine de cet engin ne furent jamais identifiées.

    En 1934, l'aviation suédoise entreprit une enquête approfondie sur les zones éloignées dans lesquelles, selon des témoignages, s'étaient produites des apparitions d'avions fantômes. Vingt-quatre avions participèrent aux recherches ( deux d'entre-eux disparurent en cours de mission), qui ne permirent pas de découvrir la moindre trace des bases qui auraient été nécessaires pour que se produisent ces
    vols d' "envahisseur".

    L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    En avril 1934, un officier de l'armée suédoise déclara à la presse :
    " La comparaison de ces rapports indique qu'il ne fait aucun doute qu'il existe une circulation aérienne illégale au-dessus de nos zones militaires secrètes... Dans chaque cas, on a pu constater que les machines ne portaient aucun signe distinctif permettant de les identifier... Il est impossible d'expliquer tout cela par le simple fait de l'imagination. La question est la suivante : qui sont-ils ? Et pourquoi ont-ils envahi notre espace aérien ? "

    L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    On se posait les mêmes questions en Norvège et en Finlande, où les même apparitions s'étaient produites. Mais aucune réponse satisfaisante ne put jamais être fournie. L' " âge aéronautique " était sorti de l'enfance en quelques décennies. En effet, on était passé des premières et grossières expériences en soufflerie à une recherche extrêmement complexe sur les fusées, à Peenemünde, recherche qui devait déboucher sur la mise au point du V-2. Toute recherche scientifique ressemble à un iceberg : les neuf dixièmes des travaux étant ainsi cachés au public, il est possible que des études secrètes, tant en Amérique qu'en Europe, aient débouché sur la construction de machine bien plus puissantes et bien moins classiques dans leur conception que celles officiellement utilisées.

    Il ne fait plus aucun doute que, depuis la Première Guerre mondiale, des gouvernements ont financé de plus en plus de recherches technologiques d'avant-garde et en ont surveillé l'évolution et les applications militaires éventuelles.

    Est-il possible que les citoyens des Etats-Unis et de certains pays d'Europe aient été les témoins d'expériences aéronautiques clandestines menées par ceux qui les dirigeaient ?

    Le rythme de l'évolution aéronautique s'accéléra pendant la Seconde Guerre mondiale : les avions à réaction, la navigation au radar et la détection par radio, les missiles balistique firent leur apparition pour répondre aux besoins insensés des belligérants.

    Les apparition d' "engin" mystérieux entrèrent alors dans une nouvelle phase. En Allemagne, est-il possible que l'on soit parvenu à construire des ovnis ? Certains rapports le laissent penser...

    L'étonnant dossier des constructeurs d'ovnis

    Les savant d'Hitler avaient inventé la soucoupe volante !

    Voici un liens intéressant sur la vague d'ovnis de 1879 à 1897

    http://benzemas.zeblog.com/393880-la-vague-d-39-us-airships-de-1878-a-1897/

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Kenzo-mission-info
    Samedi 26 Janvier 2013 à 01:27

    vous pouvez aussi trouver pas mal d'info et de vidéo sur you tube. concernant des crashs d'ovni, des raptes et mutilations faites par les extra-terrestres; des bataillons entier de l'armée évaporés dans la nature; des navires retrouvé vidés de leurs équipages par mer calme... des essais de vol d'ovnis, des dissecations d'extra-terrestres dans la zone 51 aux USA, des messages échangés entre l'équipage d'apollo 11 et des extra-terrestres.. . et pour beacoups d'entres eux: dossiers classés top secret par les gouvernements . frissons garantis surtout quand on voit comment les gouvernements ont tenté de faire taire les témoins....Allez voir sur les dossiers classés top secret sur les OVNI sur YOU TUBE... vous aurez l'embaras du choix

    Kenzo-mission-info

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :