• Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

     

     

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    Révélée par l'italien Pier Carpi, les prophéties du pape Jean XXIII, qui aurait été initié sous le nom de frère Johannes, ne concernaient pas uniquement la vie de l'église catholique et les différents papes appelés à lui succéder.

    Sous une forme volontiers obscure, elles décrivent  aussi ( elles auraient été consignées en 1935 ) des événement parfaitement reconnaissables de l'histoire mondiale récente. Et des événements à venir souvent stupéfiants.

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

     Frère Johannes annonce ainsi l'avènement du masque qui crie, en précisant : A Munich, il simulera la paix, mais il aura versé le sang en Espagne. Et le fils de la Bête lui est frère, père, patron. Les dieux païens noirs sont exhumés et les aigles et les chants de la mort. Les  allusions à Mussolini, célèbre pour les mimiques de ses discours enflammés, à la conférence de Munich, à la guerre d'Espagne, au Führer de l'Allemagne nationale-socialiste et à la profusion d'insignes et de chants du IIIè Reich sont ici assez claires.

    Un peu plus loin, avec ce rythme haché qui rappelle le halètement des pythies antiques, frère Johannes parle de Dantzig, blessure d'Europe et fléau du monde, tandis que le nouveau Tsar tue les vrais fils du petit père et que souffrent les dociles esclaves éternels fils de dieu et de la Grande Mère très Sainte au-delà des monts Oural. L'Origine de la Seconde Guerre mondiale, Staline et le martyre du peuple russe sont explicitement cités.

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    La guerre voulue. La guerre de tous, sans frontières. Le fils de la Bête lâche les fauves. Et l'Europe s'écroule, comme une statue de boue. La mer tue sous les eaux. Et le ciel crachera le feu...  Le futur Jean XXIII parle maintenant de la guerre mondiale et de la ruée hitlérienne, en apportant une précision mystérieuse : Le fils de la Bête a dans son cœur la grande arme, une allusion possible aux armes secrètes mises au point par les savants du IIIè Reich.

    Il faudrait citer tous les textes publiés dans Les Prophéties du
    Pape Jean XXIII, telles que les a recueillies de la bouche de certains membres de la Roses-Croix l’ésotérisme Pier Carpi.

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    Quelques phrases sont hallucinantes de vérité sur Staline : Le nouveau Tsar a trahi, il a cru avoir perdu. Il a tué ses hommes avant que les clous ne les aient piétinés. Par sa lâcheté, des milliers tomberont. Mais son corps honoré sera enlevé du sanctuaire. Ce qui évoque assez nettement les erreurs militaires de Staline et l'éviction de sa dépouille mortelle hors du mausolée de Lénine, à la suite du rapport Khrouchtchev.

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    Sur Pearl Harbor : Le premier ennemi jaune a frappé les fils de Luther, nus dans l'eau. Et sur Hiroshima : La grande arme explosera en Orient, laissant des plaies éternelles. Cette marque lâche sur la chair du monde ne sera plus effacée. La prophétie poursuit : Le petit Tsar tremble à l'explosion, ce qui est conforme aux angoisses de Staline face à la bombe atomique américaine !

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    Sur le Général de Gaulle : La France a deux chefs, mais grand est celui du désert. Il doit une secrète reconnaissance au général de l'Espagne, France dresse la croix de Lorraine. L'allusion à Franco, le général de l'Espagne, n'est pas claire.
    Ailleurs, la prophéties annonce également de futurs éclaircissement sur l'histoire de la guerre mondiale : La terre des anges pleure et son chef va trahir. Autres lettres un jour on connaîtra. Quand sera découvert le secret de l'ami du fils de la Bête, envolé la nuit sur la terre des anges. Cette terre, c'est, dans le langage du frère que Churchill, auquel l'histoire ne prête aucune trahison... sauf si l'affaire Rudolf Hess livrai un jour tous ses secrets...

    Pier Carpi rapporte également les prophéties du futur souverain pontife sur l'évolution récente du monde. A propos du Sud-Est asiatique et des guerres de décolonisation :   Les peuples jeunes et piétinés explosent, on lutte et on gagne. Sur l'extrême terre d'Orient, on luttera longtemps. Lointaine sera la paix. Et aux fils de Jeanne se substitueront les fils de Luther. Mais tous seront vaincus. L'éviction des Français ( les fils de Jeanne), puis des Américains de l'actuel Viêt-Nam est bien vue. De même : Israël resurgit et triomphe. Mais l'Islam n'est pas moins grand et le croissant est divisé. Ou bien : Sur la terre de Jeanne, on tire sur la croix de lorraine. Non loin la seconde Elisabeth assiste à l'écroulement de ce que construisit la première. Soit les attentats contre le Général de Gaulle et le déclin irréversible de l'Empire Britannique, bâti sous la première Elisabeth et dépecé sous l'actuelle souveraine.

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    Le terrorisme n'est pas oublié : Hommes et coups de feu. En Europe chefs d'Etat et adversaires. Quelqu'un tombera. Sept veuves sont prêtes à l'autel. Elles attendent les époux. Pour les Etats-Unis : Le président tombera, tombera son frère. Entre eux le cadavre de l'étoile innocente. Pier Carpi ne craint pas d’interpréter cette étoile comme l'ombre de Marilyn Monroe, dont on sait aujourd'hui qu'elle a eu une liaison malheureuse avec l'un des frères Kennedy...

    Le texte des prophéties quitte ensuite le domaine des événements connus pour celui des événements à venir. Dans une langue toujours difficiles à comprendre, le futur Jean XXIII n'annonce pas des jours heureux pour les hommes de la fin du siècle. Homme qui est monté dans la Lune, dit-il, regarde toi : maintenant, tu la possèdes, mais reflétée dans une boue apparente.

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    Il annonce : Grand éclair à l'Orient. Vous n'entendrez pas le tonnerre, lui aussi sera imprévu. Ceci arrivera quand en Orient sera mort un chef et en Occident sera tué un chef. Au sud de Luther. Refusez les assassins qui se présenteront. Refusez ceux qui se sont présentés. Les assassins sont en Europe. Ils veulent la Méditerranée. Puis il y aura le meurtre sans assassin. L'interprétation de ces lignes est obligatoirement sommaire : un événement grave se produira en Orient, tandis que le monde sera secoué par des assassinats dont les auteurs resteront mystérieux.

    La prophétie précise : Le temps a nourri un esprit trouble, à l'ombre de la croix rouge et noir, inconnue de tous, fille des fugitifs de Nuremberg. La terre frisera le massacre. Un seul mourra pour tous et il était le meilleur.
    Le monde frisera t-il la catastrophe à cause de ces nouveaux fils de la Bête, pour reprendre le vocabulaire inspiré du prophète chrétien ? Les réponse donnent froid dans le dos.

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    Le sort d'Israël est annoncé comme mouvementé : Israël qui se trouve en ces jours une nouvelle terre autour de la cité aux toits d'or. Il est temps de laver le sang de tes enfants. Israël accourt dans la cité et la sauve. Finalement, l'étoile à six pointes. La localisation de cette cité aux toits d'or reste bien énigmatique. Peut-être s'agit-il tout simplement de Jérusalem...

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    Annonçant de grandes mobilisations spirituelles contre les dangers de guerre, la prophétie révèle aussi l'action de nouveaux saints : L'homme seul sur les rives de la Neva parle au monde et se tue. Dieu aura pitié de lui. En Russie, d'autres événements sont prédits : Et d'autres près de la Neva tueront. Aujourd'hui, du fleuve intact, sort la corps jamais retrouvé du moine saint. Et ses fils secrets, priant dans le sépulcre, se compteront. Ils regarderont vers la cité aux toits d'or et leurs prophète mort dans la Neva, l'ultime parole aux lèvres, sera écouté partout où le drapeau est rouge.

    Est-ce une allusion à Raspoutine, l'étrange moine qui a hanté les dernières années de la monarchie tsariste, et à un enseignement secret qui se serait transmis depuis sa mort en Union Soviétique ? Et quelle est cette nouvelle ville aux toits d'or ? La prophétie est cependant claire pour ce qui est de la révolte spirituelle dans les pays communistes.

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    Les questions sans réponse abondent. Ainsi, quel est cet homme de Boston, neveu du poète, grâce auquel l'arme terrible sera rendue inoffensive, tandis que l'énergie soignera les maux ? Les temps difficiles sont pour tout les peuples : Jean XXIII voit les Etats-Unis ravagés par une nouvelle guerre de Sécession avant de se réunifier pour porter une femme à la présidence. Les mauvais apôtres et les faux prophètes se multiplient.

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    En Afrique, de nouveau massacre, perpétrés par une secte anti-blancs, que dirige l'homme  la tunique jaune, au crâne chauve, à la peau noire, qui se dit fils du Léopard. L'Islam est à son tour divisé entre fils de Mahomet et fils de Fatima, tandis que le sang du cruel baignera le désert. Enfin, de la petite île de Méditerranée partira le cri du nouveau chevalier...

    Pour l'Europe, viendra le premier jour, ce qui annonce l'avènement des Etats-Unis d'Europe. Mais le prophète voit le Père de la Mère marcher dans le sang des rues de Rome, qui n'a plus de nom. Cette phrase recoupe étrangement de nombreuses autres prophéties qui annoncent la destruction de Rome. Le frère Johannes va plus loin en précisant qu'il voit sept chefs tués sur les sept collines.

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    Le mur sera abattu, l'Europe unie à l'Europe : l’événement aura lieu après qu'on aura trouvé la femme de Luther ( celle qui sous le nom de Patricia, aura accédé à la présidence des Etats-Unis ) dans l'aube livide au pied du mur. Personne ne saura comment elle est arrivée, personne ne saura comment elle a été tuée. Beaucoup de pays seront alors secoués.

    Ensuite des gens se révolteront. Un seul réussira à parler, juste à temps avant de mourir. Il dira les noms de qui a tué, il révélera leurs signes secrets. Et le monde entier se lèvera contre le jeu des puissants qui préparent l'esclavage des peuples.

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    Les malheurs du monde ne seront pas terminé pour autant. Viendra un livre maudit, écrit par celui qui se haïssait et qui haïssait sa race. Ce sera le livre du mensonge, de la haine et des égouts. Par ce livre, on fabriquera de nouvelles armes et beaucoup d'hommes se fermeront sur-eux mêmes. Enfin dans 70 ans, le livre triomphera dans un quart du monde : il formera les meneurs, asservira les peuples et les hommes sèmeront haine et famine. Et l'Eglise elle-même sera divisée.

    Puis, la prophétie est nette sur ce point, l'espoir reviendra pour les peuples qui connaîtront le bonheur. Le temps est proche : les derniers mots du texte du frère Johannes le relie au grand cycle prophétique chrétien, toujours inspiré de l'apocalypse de Jean. Il faut prendre le temps de lire et de relire les phrases attribuées au futur Jean XXIII pour bien en comprendre la portée.

    Jean XXIII - Les guerres de l'an 2000

    Reste à savoir si elles sont vraiment authentiques. Angelo Roncalli a t-il vraiment été initié dans le temple turc Le Chevalier et la Rose ?
    La question demeure posée, mais la cohésion et la force de la prophétie demeurent.

      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :