• Deux humanoïdes géants - 22 juin 1976 aux îles Canaries

     

    Deux humanoïdes géants - 22 juin 1976 aux îles Canaries

    Dans la soirée du 22 juin 1976, un ovni a visité les îles Canaries. Il fut aperçu par un grand nombre de personnes et beaucoup de témoignages furent publiés dans la presse espagnole. Le problème serait certainement resté dans un dossier poussiéreux si le ministère de l'Air espagnol n'avait confié des documents au journaliste Juan José Benitez de La Gaceta del Norte, de Bilbao. Grâce à lui, on connait l'extraordinaire histoire survenue aux îles Canaries.

    A 21h30, le 22 juin 1976, le capitaine, l'enseigne de vaisseau et plusieurs hommes d'équipage de la corvette de la marine espagnole Atrevida virent un ovni au large de la côte sud-est de l'île de Fuerteventura. Ils aperçurent une lumière, moitié jaune et moitié bleue, se déplacer au-dessus de la mer et se diriger vers eux en prenant de l'altitude. Ils pensèrent tout d'abord qu'il s'agissait d'un avion. Mais ils révisèrent rapidement leur opinion quand la lumière s'éteignit brusquement pour être aussitôt remplacée par un faisceau de lumière rotatif qui illuminait la nuit. Quelques minutes plus tard, la lumière prit la forme d'un grand halo, qui resta ainsi visible pendant quarante minutes, éclairant le paysage environnant ainsi que la mer.

    La lumière initiale, bleue et jaune réapparut ensuite, se divisant en deux partie, la partie bleue restant sous le halo pendant que la partie supérieure s'élevait en spirale irrégulière avant de s'évanouir vers l'île voisine de la Grande Canarie. Cette spirale mit trois minutes pour y parvenir, à la vitesse étonnante de 3 060 km/h !

    Beaucoup de témoins ont aperçu cet ovni dans la partie nord de la Grande Canarie. Celui qui a raconté l'histoire la plus intéressante est un docteur de la région, Don Francisco Julio Padron Leon. Il avait été appelé par un jeune homme, Santiago del Pino, pour soigner sa mère malade. Le docteur et le jeune homme se trouvaient à bord d'un taxi conduit par Francisco Estévez, à un endroit appelé Las Rosas. Soudain ils se trouvèrent face à une sphère géante qui se balançait à quelques mètre du sol. La sphère était d'un bleu-gris assez pâle. Presque aussitôt, la radio du taxi tomba en panne et les trois témoins commencèrent à grelotter, comme si une vague de froid intense atteignait le véhicule.

    Le chauffeur de taxi s'était arrêté. Les trois hommes virent alors apparaître deux énormes "êtres" à l'intérieur de la sphère, qui avait la taille d'une maison de deux étages et qui était comme transparente. On distinguait ainsi parfaitement les étoiles qui se trouvaient derrière l'engin. Il y avait des instruments sur une sorte de plate-forme à l'intérieur de la sphère.

    Les deux humanoïdes semblaient couverts de vêtement étroitement ajustés, de teinte rouge. Ils portaient des casques noirs et se tenaient de profil...

    Ils se faisaient face, chacun d'un côté d'une console, et manipulaient des leviers et des cônes noirs. Le docteur Padron fut particulièrement impressionné par la taille disproportionnée de l'arrière de leurs têtes. 

    Soudain, le chauffeur de taxi se lit en tête d'allumer ses phares. A cet instant, la sphère commença à s'élever. Les témoins purent voir un tube transparent à l'intérieur de l'engin, qui émit un gaz bleu et se mit progressivement à remplir la sphère. Celle-ci s'élargit jusqu'à devenir aussi grande qu'un building de trente étages, alors que les êtres et leur console conservaient la même taille.

    Fortement ébranlé, le chauffeur du taxi fit demi-tour et s'en alla vers des habitations voisines. Dans l'une d'elles, une famille dit que sa télévision venait de tomber en panne. De l'intérieur de la maison, comme ils regardaient tous l'objet extraordinaire à travers la fenêtre, ils virent le gaz bleu cesser de tourbillonner à l'intérieur de la sphère. Puis, l'objet émit un puissant sifflement et s'éclipsa à toute vitesse en direction de Tenerife, se métamorphosant en fuseau entouré par un halo.

    Il est maintenant de notoriété publique que le ministère de l'Air espagnol demanda au docteur Padron de taire cette aventure. Les détails complémentaires ne furent pas divulgués jusqu'au jour où le dossier fut remis à Benitez.

    Cependant, certains détails de l'histoire avaient réussi à filtrer. Les journaux colportèrent une histoire de grande sphère aperçue, avec des panneaux de contrôle et des "pilotes" visibles à l'intérieur, qui auraient plané au-dessus d'un champ d'oignons, où une partie de la récolte fut détruite. La surface détruite était circulaire, sur environ 30 m de diamètre (fait confirmé par le ministère)

    L'ovni fut encore aperçu par des centaines de personnes, à Puerto de la Cruz, au moment où il passait au-dessus de l'île de Tenerife, puis par l'équipage et les passagers d'un ferry entre Tenerife et Las Palmas. Beaucoup d'habitant des îles de Gomera et Hierro appelèrent les journaux et la radio locale pour les informer de l'apparition de l'objet.

    Le dossier du ministère comprenait un rapport qui précisait que l'objet avait été détecté et suivi sur un radar. Des photographies de l'ovni avaient été prises dans la partie sud de la Grande Canarie : le photographe fut retrouvé par la police et son film réquisitionné jusqu'à une mise en circulation du dossier quelques mois plus tard !

    Le témoignage du docteur donne l'impression qu'il a vraiment été témoin d'une exceptionnelle manifestation d'ovni. Mais, comme toujours, la question demeure : le phénomène était-il humain (et télécommandé) ou extra-terrestre...

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :