• Apollonius de Tyane

     

    Apollonius de Tyane

    Apollonius naît en 17 de l'ère chrétienne. Il manifeste alors des pouvoirs super-normaux, notamment en 96, lorsqu'il voit à distance l'assassinat de l'empereur Domitien.

    Il parait avoir voyagé plus loin que l'Inde, dans un de ces pays non situable sur la carte. On rapporte ainsi ses paroles après ces voyages.

    " J'ai vu des hommes habitant la Terre et cependant n'étant pas de la Terre, défendus de tous côtés et cependant sans aucune défense, et cependant ne possédant rien que ce que nous possédons tous. "

    Apollonius de Tyane

    La ville qu'il a visitée s'appelait Iarchas, un nom qui n'est pas visiblement indien. On en trouve aucune trace ailleurs. Les descriptions qu'il en donne ressemble plutôt à la science qu'au mysticisme. Il aurait vu en particulier un modèle de système solaire, construit par des être supérieurs à l'humanité, construit en saphir, d'un temple.

    Il aurait vu également quatre "roues vivantes", dispositif venant d'ailleurs et transportant des messages des dieux. Ces dieux auraient été des être non humains, super-intelligent et qui se seraient retirés de la Terre après avoir mis en route la civilisation humaine.

    Apollonius de Tyane

    A 30 ans environ, Jésus et Apollonius réapparaissent en même temps dans la vie publique. Le premier répand son enseignement et multiplie les miracles pendant trois ans. Apollonius en fait autant ; lui aussi guérit, ressuscite les morts et subit des persécutions.

    Les Évangiles canoniques font le récit de la mort de Jésus sur la croix, de sa résurrection et de son ascension après quarante jours. Mais il existe d’autres témoignages selon lesquels Jésus aurait échappé à la mort et aurait vécu encore très longtemps. Ce ne sont pas de vagues rumeurs, mais une tradition persistante qui mérite l’examen. Les textes les plus troublants le font vivre en Inde. Il y serait encore vénéré, et sa tombe existe à Srinagar, au Cachemire, sépulture que certains textes attribuent aussi à Apollonius. Ce dernier, en effet, après l’âge de 33 ans continua à vivre en Grèce et devint centenaire, mais on ne sait rien de ses dernières pérégrinations qui pourraient fort bien l’avoir conduit aussi dans l’Himalaya.

    A son retour en Grèce, Apollonius parait s'être intéressé particulièrement aux reliques des civilisations avancées qu'on y trouvait encore à son époque.

    Apollonius de Tyane

    Durant toute sa vie, il fut faiseur de miracles et manifesta ce que nous appelons des pouvoirs parapsychiques : lévitation, lecture de pensée, clairvoyance, vision de l'avenir.

    Il a également guéri des malades et des fous. Il a par exemple décrit à Alexandrie l'incendie d'un temple de Rome, ce qui fut confirmé quand les nouvelles sont venues.

    On lui attribue le pouvoir de tirer le feu de l'éther. Il s'agit visiblement d'un phénomène analogue au " feu secret " des alchimistes et à ce que les Juifs appelaient la " Gloire du Seigneur ". Il refusa de monter à bord d'un navire dont il déclara qu'il sombrerait, ce qui se produisit. Accusé de sorcellerie, il devint invisible devant le tribunal puis quitta la palais de Justice.

    Apollonius de Tyane

    Il considérait lui-même tous ces phénomènes comme tout à fait secondaire et tout à fait naturels. Il expliquait d'autre par que les volcans et les marées sont des phénomènes parfaitement naturels et que l'homme expliquerait. Il passait la plus grande partie de son temps à enseigner et à répondre à des questions.

    Apollonius de Tyane

    Physiquement, il aurait ressemblé à un Indien plutôt qu'à un Grec. Il existe deux portraits de lui, et un buste. Il existe également des médailles. Toutes ces représentations le montrent avec une longue barbe et de long cheveux.

    Apollonius de Tyane

    On ne sait pas trop de quoi il vivait, car il refusait les présent. Il faisait constamment allusion à " la connaissance provenant des Dieux ", et à " l'énergie démoniaque". Mais pour lui les Dieux et le Démons étaient des être parfaitement réels, quoique non humains. Les hommes possédaient selon lui tous les pouvoirs des Dieux et des Démons, mais généralement ne savaient pas s'en servir. Il a écrit beaucoup de lettres, le plus souvent chiffrées et dont quelques unes restent. 
    95 d'entre elles sont citées dans la plupart des éditions d'Apollonius.
    L'une est particulièrement intéressante; c'est la lettre 17 dont voici un extrait :

    "Les Perses appellent ceux qui ont la faculté les Magiciens. Un Magicien, par conséquent, est celui qui est un représentant des Dieux ou qui en a lui même la faculté divine. "

    Il a également écrit des livres, mais qui ne nous sont parvenus qu'à l'état de fragments. Parmi ces écrits, il y avait : Le livre des sacrifices, qui conseillait de n'offrir aux Dieux aucun sacrifice, le seul sacrifice digne des Dieux étant l'usage de la raison.
    Le Livre de la Divination, en quatre volumes basé sur ce qu'Apollonius avait appris aux Indes. Les contemporains d'Apollonius ont écrit qu'il n'avait rien à voir avec  l'astrologie.

    Il faut reconnaître que tout cela ne justifie en guère la réputation fantastique du personnage. S'il a survécu, c'est parce qu'il fut constamment faiseur de miracles.

    Apollonius de Tyane

    C'est en tant que faiseur de miracles que son seul biographe qui soit parvenu jusqu’à nous, Flavius Philostratus (175 à 245), nous le présente.
    On accuse Philostratus d'avoir rajouter des miracles à volonté. Il n'est pas évident qu'il n'en ait pas retranché au contraire. Ce qui parait établi, comme l'écrit très justement Mead, c'est qu'Apollonius est allé aux Indes avec un but bien défini, et qu'il en est revenu avec une mission.

    Aux Indes ou au-delà des Indes ? On ne peut pas répondre à cette question dans l'état actuel de nos connaissances. Pholostratus ignorait tout de la géographie des Indes et dit de temps en temps qu'Apollonius est allé au-delà des Indes "au monde". Figure de rhétorique ? On ne sait pas.

    Ce qu'il dit, c'est que le centre de connaissances, la centrale d'énergie qu'Apollonius visita aux Indes était unique au monde à son époque. Apollonius lui-même a écrit :

    "Je me souviens toujours de mes Maîtres et je voyage à travers le monde en enseignant ce que j'ai appris"

    Le point essentiel de cet enseignement est qu'il ne faut pas avoir peur de la mort : elle n'en vaut pas la peine.

    Apollonius de Tyane

    L'enseignement d'Apollonius insiste aussi sur le fait qu'il faut être sain d'esprit et la santé du corps viendra alors naturellement. C'est ce qu'a retrouvé la médecine moderne psychosomatique.

    Comme tout les personnages hors série, Apollonius pose des problèmes difficiles à résoudre. Peut-on situer le centre qu'il a visité ? Comment les Supérieurs inconnus de ce centre ont-ils su l'existence en Grèce d'un jeune homme exceptionnel ?
    Quelle était la mission dont il était chargé en Europe.
    Autant de problème. 

                                      Extrait de " Visa pour une autre Terre " de Jacques Bergier

      


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Victor
    Lundi 23 Mai 2016 à 22:43

    Merci pour ce beau travail, assez fouillé pour donner envie d'aller voir plus loin !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :