• Le Livre des Esprits - Allan Kardec

     

    Allan Kardec

    En 1847, aux États-Unis, la singulière aventure des sœurs Fox remit à la mode une croyance ancestrale, celle de la communication avec les défunts. Un courant de pensée appelé spiritualisme, ainsi que des expériences de tables tournantes se répandirent en Amérique, puis dans toute l'Europe. En France, un instituteur lyonnais nommé Léon-Hippolyte-Denizard Rivail, s'intéressa aux nouvelles découvertes de son temps, tel que l'hypnose, le magnétisme et les expériences de communication avec l'au-delà. En 1853, Hypolite Rivail expérimenta le phénomène des tables tournantes et se lança dans une étude méthodique du « monde des esprits ». Au cours d'une séance, un esprit lui apprit que dans une vie antérieure, au temps des Celtes, il se nommait Allan Kardec. Rivail décida alors d'adopter ce patronyme et de rassembler dans un ouvrage de multiples messages sérieux provenant des esprits, afin d'en tirer un enseignement moral. Ce fut l'objet du Livre des Esprits.

    Allan Kardec

    Tables tournantes, oui-ja, alphabet spirite, écriture automatique, médiumnité... tous ces moyens nous permettent-ils vraiment de communiquer avec des esprits ? Allan Kardec s'est posé cette question en allant à la rencontre de très grands médiums. D'abord sceptique, il est très vite convaincu de la réalité de l'au-delà. Ses observations minutieuses et ses nombreuses expériences lui ont prouvé que non seulement les esprits provoquent des phénomènes physiques parfois prodigieux, mais qu'ils possèdent aussi une connaissance philosophique et spirituelle inestimable. Le livre des esprits contient les réponses des esprits à plus de mille questions sur Dieu, l'univers, les anges, la réincarnation, les rêves, la télépathie, la prière, les guerres, les inégalités, la liberté, la justice, le suicide, l'égoïsme, l'amour, etc. Un livre fondamental pour les personnes en quête de spiritualité.

    **********

    Allan Kardec

     Allan Kardec ne se présente pas comme l'auteur du livre, mais comme celui qui l'a mis en forme : « Les principes contenus dans ce livre résultent soit des réponses faites par les Esprits aux questions directes qui leur ont été proposées à diverses époques et par l'entremise d'un grand nombre de médiums, soit des instructions données par eux spontanément à nous, ou à d'autres personnes sur les matières qu'il renferme. »

    **********

     

    Parmi les Esprits cités comme auteurs de ce livres, les noms suivants sont mentionnés par Kardec : Saint Jean l'évangéliste, Saint Augustin, Saint Vincent de Paul, Saint Louis, L'Esprit de vérité, Socrate, Platon, Fénelon, Franklin ou encore Swedenborg.

    **********

    Allan Kardec

     

    Extraits 

    « Dans un axiome que vous appliquez à vos sciences : il n'y a pas d'effet sans cause. Cherchez la cause de tout ce qui n'est pas l'œuvre de l'homme, et votre raison vous répondra. »

    Pour croire en Dieu, il suffit de jeter les yeux sur les œuvres de la création. L'univers existe, il a donc une cause. Douter de l'existence de Dieu, serait nier que tout effet a une cause, et avancer que rien a pu faire quelque chose. "

    **********

    Le sentiment intime que nous avons en nous-mêmes de l'existence de Dieu ne serait-il pas le fait de l'éducation et le produit d'idées acquises ?

    « Si cela était, pourquoi vos sauvages auraient-ils ce sentiment ? » Si le sentiment de l'existence d'un être suprême n'était que le produit d'un enseignement, il ne serait pas universel, et n'existerait, comme les notions des sciences, que chez ceux qui auraient pu recevoir cet enseignement. "

    **********

    Y a-t-il des démons dans le sens attaché à ce mot ?
    " S'il y avait des démons, ils seraient l'oeuvre de Dieu, et Dieu serait-il juste et bon d'avoir fait des êtres éternellement voués au mal et malheureux ? S'il y a des démons, c'est dans ton monde inférieur et autres semblables qu'ils résident ; ce sont ces hommes hypocrites qui font d'un Dieu juste un Dieu méchant et vindicatif, et qui croient lui être agréables par les abominations qu'ils commettent en son nom. "

    **********

    Que penser de la peine de mort infligée au nom de Dieu ?
    " C'est prendre la place de Dieu dans la justice. Ceux qui agissent ainsi montrent combien ils sont loin de comprendre Dieu, et qu'ils ont encore bien des choses à expier. La peine de mort est un crime quand elle est appliquée au nom de Dieu, et ceux qui l'infligent en sont chargés comme d'autant de meurtres. "

    **********

    " L'homme n'est pas seulement composé de matière, il y a en lui un principe pensant relié au corps physique qu'il quitte, comme on quitte un vêtement usagé, lorsque son incarnation présente est achevée. Une fois désincarnés, les morts peuvent communiquer avec les vivants, soit directement, soit par l'intermédiaire de médiums de manière visible ou invisible" (Le livre des Esprits)

      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :