• La symbolique du chat

     

    La symbolique du chat

    En Grèce et à Rome, on considère que le chat est consacré à Diane, divinité lunaire.
    On raconte que la déesse de la chasse, pour échapper à Typhon, terrible géants aux cent têtes,
    s'est dissimulée sous l'aspect d'une chatte. Bien que la culture religieuse le considère comme un animal funeste
    et l'associe au diable et à l'obscurité, le chat se voit attribuer des significations positives. Selon certains,
    ses qualités de chasseur permettent en effet de le comparer à Jésus-Christ " chasseur d'âmes ". Le chat peut être aussi un attribut de la Vierge Marie puisqu'une ancienne légende raconte qu'une chatte met bas lors de la nativité même de l'Enfant Jésus.

    Dans certaines représentation de la Cène, il arrive que figure un chat qui, l'air menaçant, affronte un chien, ce qui constitue un symbole du désaccord ou de l'inimité. Une signification identique s'attache à l'affrontement d'un chien et d'une chatte aux pieds d'un jeune homme armé d'une épée, figure allégorique du Désaccord.

    On dit aussi que le chat est un traître parce qu'il tue les souris avec lesquelles il a joué. C'est justement pour symboliser la trahison qu'il figure parfois dans les représentations de la Cène, précisément aux pieds du traître Judas. Et il est associé à la luxure pour les même raisons. 

    Enfin, comme le chat ne supporte guère d'être enfermé dans une cage, il est l'un des attributs de la liberté,
    et c'est à ce titre qu'il figure sur les armoiries de certaines vieilles familles nobles souabes et bourguignonnes.

     

      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :