• La Clef

    La Clef

    La clef est un instrument symbolique qui caractérise aussi bien le pouvoir d'ouvrir ou de fermer, que celui de " lier et de délier " celui qui la porte. Dans l'iconographie chrétienne l'apôtre Pierre est représenté tenant des clefs à la main, en référence à l’Évangile selon saint Matthieu selon lequel le Christ confia à Pierre " les clefs du Royaume des Cieux ".
    Dans les représentations du jugement dernier, une grande clef sert à enfermer le Diable pour mille ans dans le puits de l’abîme.

    D'autres personnages sont également représenté avec des clefs : le roi d'Espagne Ferdinand III le Saint, qui conquit la ville maure de Cordoue ( on dit qu'il '' l'ouvrit " ) ou Hippolyte, le geôlier convertit par saint Laurent : les saintes Marthe et Notburga, patronne des femmes de ménage et des bonnes, portent un trousseau de clefs.

     

    La Clef

     

    Dans certains systèmes maçonnique, la clef est l'emblème du grade de Maître ou de trésorier. Elle est aussi représentée sous la forme du T, qui rappelle la croix Tau ou le marteau. La langue est parfois désignée comme la clef qui ferme la bouche lorsqu'il s'agit de dire des choses négatives à propos des personnes absentes.

    La remise des clefs d'une ville assiégée signifiait autrefois la capitulation et, aujourd'hui encore, on remet symboliquement les clefs de la ville à des hôtes remarquables ou encore, lors du carnaval, au couple princier de la guilde qui prend le pouvoir sur la ville durant
    " trois jours de folie ".

     

    La Clef

     

    Dans le langage populaire on parle de la clef de cœur de la bien aimée, ainsi dans le chant d'amour de Wernher Von Tegernsee : " Tu es enfermée dans mon cœur / J'en ai perdu la petite clef, tu dois donc y rester toujours " ( XIIè siècle ).

    La clef désigne aussi un procédé de déchiffrement en cryptographie ou un mode d'interprétation des symboles, comme dans l’Évangile selon saint Luc : " Malheureux êtes vous, légistes, vous qui avez pris la clef de la connaissance ! ", c'est-à-dire qui avez rendu inaccessible le chemin qui mène à la connaissance de Dieu en donnant une mauvaise exégèse de la Bible.

     

    La Clef

     

    Dans le droit civil, le pouvoir représenté par les clefs que l'épouse portait en trousseau à sa ceinture, était considérable : elle recevait normalement le trousseau de la mère de son époux lors de son arrivée à son nouveau foyer, et elle avait ainsi accès à tous les coffres et à toutes les armoires.

    A propos de la clef qui figure sur les blasons. Blockler écrit : " Les clefs désignent la souveraineté et les pleins pouvoirs d'ouverture et de fermeture, voilà pourquoi on les a également attribués à Janus au double visage, car il est celui qui a la pouvoir de fermer l'année qui s'achève et d'ouvrir la nouvelle année : une coutume veut encore que l'on apporte les clefs de la ville aux dignitaire de celle-ci afin de leur signifier qu'on remet tous les pouvoirs entre leurs mains.

     

    La Clef

     

    Les clefs sur les blasons renvoient aussi à la confiance et à la fidélité éprouvée que l'on témoigne à son seigneur et suzerain.
    "Les deux clefs qui figurent par ailleurs sur les armoiries papales font allusion au pouvoir de " lier et de délier ", que Jésus donna aux apôtres, mais renvoient aussi à la possibilité alchimique de coaguler et de dissoudre l'or et l'argent, la clef d'or servant à lier et la clef d'argent à délier.

    Avignon, le lieu de résidence temporaire des papes au Moyen-Age, ajouta une troisième clef à ses armoiries en symbole de la soumission de la ville à la puissance de l'Eglise.

      

      


  • Commentaires

    1
    Alcyon
    Vendredi 14 Mars 2014 à 14:58

    Pourquoi ne mentionne-t-on pas la clef en musique ?

    Elle est pourtant indispensable à l'écriture et la lecture de la musique.

    2
    pillet
    Vendredi 14 Mars 2014 à 15:09

    la clef en musique est représentative et sans connotation ésotérique

    3
    Vendredi 14 Mars 2014 à 15:22

    Apparemment la clef sur la portée musicale n'a pas de symbolisme particulier si ce n'est celui du déchiffrement de la portée. Si vous avez une autre explication, elle est la bienvenue

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :