• J. H. Rosny ainé - La force mystérieuse

    « La troisième nuit vit disparaître les dernières communications électriques : les piles donnaient des courants dérisoires, l'induction dynamique semblait abolie, aucun appareil ne produisait plus d'ondes hertziennes. Au matin, les hommes se trouvèrent privés de ce système nerveux qui les unissait innombrablement à travers la planète. Le soir, ils s'avérèrent inférieurs aux peuples des vieux âges : la vapeur les abandonnait à son tour. Les alcools, les pétroles et plus encore le bois ou le charbon étaient devenus inertes. Pour produire un peu de feu, il fallait recourir à des produits rares, qui, on en avait la certitude, ne tarderaient pas à sombrer dans la mort chimique. »

    **********

    Un roman de science-fiction catastrophe rare dans lequel la science, le thriller et la réflexion font bon ménage.

    Deux scientifiques s'aperçoivent que le spectres lumineux se modifie, tandis que des troubles d'une grande violence éclatent un peu partout dans le monde. les deux phénomènes sont-ils liés ? On va intéresser à cette modification du spectre et à ses effets. Pourquoi cette modification et cette violence ? Les héros de cette histoire nous donnent plusieurs hypothèses mais Rosny ainé s'attarde sur les conséquence de cette modification du spectres et de la montée de l'agressivité sur l'humanité et notre monde dans une analyse jouissive.

    Un roman bien moderne quoique publié en 1913. J. H. Rosny ainé fut le premier et le plus grand auteur de science-fiction en France et " La force mystérieuse " restera un oeuvre majeure.

    J. H. Rosny ainé - La force mystérieuse

    Notons au passage une similitude entre deux textes fort connu des amateurs :
    " La force mystérieuse " de J. H. Rosny Ainé et " Le ciel empoisonné " de Sir Arthur Conan Doyle. Les deux romans datent tout deux de 1913. Toutefois celui de Rosny Ainé étant antérieur, on peut aisément se poser quelques questions quant aux fortes ressemblance qui existent entre les deux romans.

    Voici l'avertissement de Rosny Ainé en préface de " La Force mystérieuse "

    Le 11 mars 1913, un ami américain m’adressait le billet suivant :

    « Avez-vous cédé à un écrivain anglais – et des plus célèbres – le droit de refaire votre roman qui paraît actuellement dans Je sais tout ; lui avez-vous donné le droit de prendre la thèse et les détails, comme le trouble des lignes du spectre, l’excitation des populations, les discussions sur une anomalie possible de l’éther, l’empoisonnement de l’humanité – tout ?

    « Le célèbre écrivain anglais publie cela en ce moment sans vous nommer, sans aucune  référence à Rosny Aîné, en plaçant la scène en Angleterre. »

    À la suite de cette lettre, je parcourus le numéro du Strand Magazine, où mon confrère britannique, M. Conan Doyle, commençait la publication d’un roman intitulé : The Poison Belt. Effectivement, il y avait entre le thème de son récit et le thème du mien des coïncidences fâcheuses, entre autres le trouble de la lumière, les phases d’exaltation et de dépression des hommes, etc. – coïncidences qui apparaîtront clairement à tout lecteur des deux œuvres.

    J’avoue que je ne pus, vu l’extrême particularité de la thèse, refréner quelques soupçons, d’autant plus que, en Angleterre, il arrive assez fréquemment que des écrivains achètent une idée, qu’ils exploitent ensuite à leur guise : quelqu’un avait pu proposer mon sujet à M. Conan Doyle. Certes, une coïncidence est toujours possible et, pour  mon compte, je suis enclin à une large confiance. Ainsi, j’ai toujours été persuadé que Wells n’avait pas lu mes Xipéhuz, ma Légende sceptique, mon Cataclysme, qui parurent bien avant ses beaux récits. C’est qu’il y a dans Wells je ne sais quel sceau personnel, qui manque à M. Conan Doyle. N’importe, mon but n’est pas de réclamer. Je tiens pour possible une rencontre d’idées entre M. Conan Doyle et moi ; mais comme je sais, par une expérience déjà longue, qu’on est souvent accusé de suivre ceux qui vous suivent, j’estime utile de prendre date et de faire remarquer que Je saistout avait fait paraître les deux premières parties de La Force mystérieuse quand The Poison Belt commença à paraître dans le Strand Magazine.

     

    Et si vous vous fassiez votre propre idée en lisant ces deux romans ?

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :