• Brian Aldiss - L'autre île du Dr Moreau

    Non, l'île du Dr Moreau n'est pas née de l'imagination du grand écrivain H.G. Wells. Elle a existé, elle existe toujours en cette année 1996, veille d'une nouvelle guerre mondiale.

    Là-bas dans le Pacifique, Mortimer Dart, monstre de naissance, victime de la Thalidomide ce tranquillisant de sinistre mémoire, poursuit les expériences du Dr Moreau. Lui aussi crée des êtres hybrides, mi-homme mi-animaux, dont une domestique femme-chat, Bella, qui tente de se révolter.

    Tel est la découverte que fait Calvert M Roberts, naufragé en plein océan, au retour d'une mission sur la Lune.

    **********

    Ce roman est un hommage au célèbre chef-d'oeuvre de Wells.
    Son originalité est donc limitée. Son message n'est cependant pas inutile. Cette histoire empreinte d'humanité nous interpelle sur les danger des manipulations génétique, la folie humaine à jouer les apprentis-sorciers, l'éthique, l'écologie et l'intelligence animale.

     La "faune" de l'île est très diversifiée avec des mœurs plus ou moins libéral. Bientôt, une révolte sanglante éclate. Le héros dont la présence sur l'île est tolérée et instrumentalisée par Dart est aussitôt capturé et mis en cage. Délivré par les animaux insurgés, il va découvrir l'affreuse vérité : les horribles expériences sont cautionnée par le gouvernement dans un but purement militaire.

    Le roman de Wells sera ici présentée comme la référence d'une histoire ayant réellement existé au 19è siècle. Il s'agirait plus d'une nouvelle expérience qu'un prolongement de celle du docteur Moreau. Le but est tout autre. 

    Brian Aldiss - L'autre île du Dr Moreau

    Les trois quart de ce roman sont donc une sorte de redite du roman de Wells en le remettant dans le contexte actuel avec une différence importante dans la recherche scientifique : la génétique au lieu de la chirurgie et une expérience gouvernementale secrète au lieu d'un savant fou. 

    Un bel hommage de Brian Aldiss au grand Wells avec un roman qui n'est pas qu'un "remake" mais une histoire plus moderne qui fait réfléchir au même titre que celle de son prédécesseur. 

    Un roman agréable à lire si l'on ne s'amuse pas à faire la comparaison a chaque page.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :