• Robert Louis Stevenson - Bio

     

    Robert-Louis Stevenson

    Si Robert Louis Stevenson n'était l'auteur que du seul Docteur Jeckyll et M. Hyde, il n'en serait pas moins universellement connu et reconnu, tant cette œuvre marque un tournant dans la littérature fantastique et de la littérature tout court ; elle eût amplement suffit à lui assurer les faveurs de la postérité.
    Mais Stevenson est aussi l'un des plus grands auteurs de romans d'aventure.

    Bien sûr, l'immortelle et sublime Ile au trésor a, plus que tout autre de ses ouvrages, contribué à la faire mondialement connaître et à populariser son nom auprès des jeunes lecteurs ; cependant, cette œuvre l'a à jamais rangé dans la catégorie des " auteurs pour la jeunesse " aux yeux du public et des universitaires français. Il en va autrement pour le public britannique qui non seulement est friand de livres d'aventures mais les considère comme partie intégrante de la
    " grande littérature ", tout en leur reconnaissant une fonction pédagogique et initiatique d'éveil au monde.

    Robert Louis Stevenson

    Mais en définitive, est-il si regrettable que cette littérature à l'état pur, cette littérature d'évasion, où triomphent les charmes de l'imagination, soit l'apanage des enfants des adolescents ? Après tout, elle aurait pu tomber en de plus mauvaises mains !

    Né à Édimbourg le 13 novembre 1850 et grand lecteur dès l'enfance, il n'avait d'autre ambition que celle d'écrire.
    De retour en Ecosse après un voyage en France, il ne songea qu'à découvrir le pays de ses ancêtres, et c'est au contact de cette nature pittoresque et sauvage que se développera son goût pour le fantastique.

    Installé en France pour raison de santé, il se réfugia dans la solitude d'une bourgade de la Haute-Loire, Monastier, qu'il ne tarda pas à quitter pour accomplir son fameux Voyage avec un âne dans les Cévennes. Malgré sa maladie, cette période fut très féconde pour l'écrivain qui termina ses Nouvelles Milles et Une Nuits et rédigea La Flèche noire, L'Ile au trésor, Le Prince Otto et le Dynamiteur.

    Robert Louis Stevenson

    En 1886, il publia successivement Docteur Jeckyll et M. Hyde et Enlevé. En 1888, toujours en quête d'observations et de paysages nouveaux, il s'embarque pour Tahiti et ensuite pour les îles Hawaii ou il séjourna au début de 1889, année qui vit également la publication du Maitre de Ballantrae.

    Certaines nouvelles comme Le Diable dans la bouteille, Guillaume au moulin, Olalla, Markheim, Le Profanateur de sépultures, divers récits de voyages Dans les Mers du Sud attestent que Docteur Jekyll et M. Hyde n'est pas un phénomène unique dans son œuvre et que Stevenson nourrissait un grand intérêt pour le fantastique et le mystère. Il n'en demeure pas moins que ce texte est comme le souligne Pierre Versins dans son Encyclopédie de l'utopie et de la science-fiction, " l'un de ces rares cas où un thème d'emblée se hausse à une hauteur qui interdit à d'autres d'en refaire usage ".  Remarquons toutefois que Wilde reprit cette idée de la dualité du Bien et du Mal dans son Portrait de Dorian Gray, publié cinq années plus tard, en 1891.

    Robert Louis Stevenson

    Cependant, l'œuvre de Stevenson innove en ce qu'il propose, bien avant l'étude du sujet par les psychiatres et les psychanalystes, l'analyse d'une personnalité multiple, une réflexion sur les découvertes scientifiques et sur leurs effets funestes pour l'homme et une méditation sur le problème du Mal tant dans sa conception dualiste et inséparable de la nature humaine que dans sa relation avec la science et la morale. Éternels problème et contradictions que notre siècle ne veut ni ne parvient à approcher.

      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :