• Quand les radars détectent les ovnis

    Quand les radars détectent les ovnis

     

    La nuit du 13 août 1956 fut une nuit très agitée pour les contrôleurs et pour les opérateurs radar de la Royal Air Force et de l'U.S. Air Force. Bien que certaines des traces radar visualisées sur les écrans aient probablement été des fausses traces, d'autres par contre, provenaient indubitablement d'objet non identifié. L'U.S.A.F. qualifia l’événement comme la plus embarrassante et le plus inhabituelle des visions radar de ces dernières années.

    Le principal événement survint à 22 h 55, sur la base de la R.A.F. de Bentwaters, près d'Ipswich. Un G.C.A. (radar de contrôle pour l'approche au sol) et son opérateur captèrent un écho se déplaçant vers l'est à une vitesse variant de 3 200 à 6 440 km/h ! L'objet survola Bentwaters et s'en éloigna jusqu'à disparaître vers l'ouest. Un opérateur de la tour de contrôle au sol aperçut également " un lumière estompée se mouvant à grande vitesse ". Le pilote d'un C-47 qui survolait Bentwaters à 1 200 m d'altitude, alerté par la tour de contrôle, regarda vers le sol et vit aussi un "flash" de lumière entre le sol et l'avion.

    L'ovni se dirigeait vers Lakenheath, autre aérodrome de la R.A.F., où l'alerte fut immédiatement donnée.

    Officiellement, il n'y eut aucune manifestation sonore à Bentwaters. Les observateurs au sol virent la lumière s'approcher, s'arrêter, puis disparaître hors de leur vue, en direction de l'est.

    Les observateurs et les opérateurs radar de Laken heath, ainsi que ceux du centre radar de Lakenheath, ainsi que ceux du centre radar du trafic aérien, assurément avoir visualisé des objets se mouvant à une vitesse incroyable, qui s'arrêtaient et changeaient de direction en un instant.

    Après quelques hésitations, les Américains de lakenheath se mirent en communication avec la R.F.A. : " Quelques chose bourdonnait dans leur espace aérien. " Ils demandèrent l'intervention d'un avion de chasse Venon de la R.A.F. de Waterbeach, et une équipe de pilotes expérimentés décolla. Le Venon chercha la position de l'ovni et le pilote, qui était accompagné d'un navigateur, cria " Contact ! " quand il put l'apercevoir
    et " Judy ! " quand le navigateur eut la cible bien cadrée sur l'écran radar de l'avion.

     

    Quand les radars détectent les ovnis

    Le Venon s'approcha de la cible mais après quelques secondes, l'espace d'un ou deux balayages sur l'écran, l'objet apparut derrière l'avion de chasse. Le pilote cria " Contact perdu ! ". on lui répondit que l'objet se trouvait derrière lui !

    L'étude de cette apparition devait faire admettre que " le comportement apparemment rationnel et intelligent de l'ovni suggérait un système mécanique d'origine inconnue ". 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :