• Les rêves prémonitoires

     

    Les rêves prémonitoires

    Même s'ils sont relativement rares, les rêves prophétiques sont très déroutants. Ce sont eux qui ont donné aux anciennes croyances relatives à la divination par les songes toute leur force.

    Un de ces rêve les plus connus concerne l'assassinat d'un premier ministre britannique, Spencer Perceval, le 11 mai 1812...

    Huit jours plus tôt, une habitante de la Cornouailles rêve qu'elle aperçoit un petit homme en manteau bleu et gilet blanc, entrer dans le vestibule de la Chambre des communes à Londres. Toujours en rêve, elle voit un autre petit homme, en manteau brun à bouton de métal jaune, sortir un pistolet de sa poche et faire feu sur le premier. Celui-ci s'écroule alors à terre. Du sang coule d'une blessure qu'il a reçue sous le sein gauche. Enfin, toujours dans le rêve, des gens vont et viennent en disant que l'assassiné est Spencer Perceval.

    Les rêves prémonitoires

    Fortement impressionnée par son rêve, la femme a voulu avertir le Premier ministre. Ses amis devaient l'en empêcher en lui disant qu'on la prendrait pour une folle. Plus tard, en visite à Londres, elle devait apercevoir des gravures qui montraient la scène de l'assassinat : tous les détails étaient identiques au rêve, de la couleur des habits à l'emplacement de la blessure.

    Charles Dickens, par contre, a consigné une anecdote curieuse dans son journal :

     " J'ai rêvé que je voyais une dame portant un châle rouge et et qui me tournait le dos. Lorsqu'elle se retourna, je m'aperçu que je ne la connaissais pas et elle me dit : " Je suis Miss Napier "...

    " Pendant tout le temps que je mis à m'habiller, le lendemain matin, je me disait : " Quelle chose absurde que d'avoir fait un rêve aussi précis à propos de quelques chose qui n'existe pas ! Et pourquoi Miss Napier ? " Ce même vendredi, dans la soirée, j'étais en train de lire. Après que j'eu fini, Miss Boyle et son frère entrèrent dans la pièce où je me trouvais. Ils étaient accompagnés de la dame de mon rêve. Elle portait un châle rouge. Et ils me la présentèrent comme étant Miss... Natier..."

    Les rêves prémonitoires

    Comme le fait remarquer Charles Dickens, de tels rêves sont généralement très précis ou, autrement dit, ils ont une qualité particulière qui les fait rester dans la mémoire.

    Les images vues dans ces rêves étaient exceptionnellement vives. Les émotions qu'elles éveillaient étaient particulièrement intenses.
    Un exemple :
    " Je rêvais, a expliqué le docteur Prince, que je regardais un train, dont l'extrémité arrière commençait à sortir d'un tunnel. Puis soudain, à mon horreur, je vois des voitures se tordre et s'amonceler les unes sur les autres. De cette masse s'élèvent des cris aigus poussés par les personnes blessées... Enfin, de ce qui semblait être des nuages de fumée ou de vapeur, de nouveaux cris atroces s'élèvent. Je fut réveillé à ce moment par ma femme, qui s'inquiétait de mes propres hurlements de détresse. "

    Les rêves prémonitoires

    Le lendemain, une catastrophe ferroviaire se produisait à New York...

    En lisant les journaux, le docteur Prince sera frappé par une mystérieuse série de coïncidences très particulières. " Les trains étaient entrés en collision au début du tunnel, a-t-il précisé. En plus de celles qui avaient péri au moment du choc, de nombreuses personnes furent tuées ou blessées quand les canalisations de vapeur éclatèrent et que les débris des trains prirent feu..." Ce désastre se produisit
    six heures - tout au plus - après le rêve, à une centaine de kilomètres de la maison du docteur Prince.

    Un pionnier de l'aéronautique, l'ingénieur John W. Dunne, était lui aussi très frappé par la précision de certains  de ses rêves, qui semblaient souvent lui annoncer des événements futurs. Il a tenté de les expliquer par une théorie du temps : " Expérience sur le temps ", son ouvrage le plus célèbre, est paru en 1927. Il s’efforce notamment d'y expliquer la précognition par le temps.

    Les rêves prémonitoires

    John W. Dunne notait méticuleusement ses rêves. Celui-ci date de 1903, et il est exemplaire :

    " La scène que je vis se passait sur un remblai de chemin de fer.
    Je savais - je savais sans avoir jamais demandé à quiconque, comme si j'avais habité l'endroit - que la scène, avait lieu au nord de l'estuaire de Forth Bridge, en Ecosse. Le terrain situé en bas du remblai était libre et plusieurs personnes s'y promenaient. Je regardais cette scène plusieurs fois et, la dernière fois, je vis qu'un train, qui se rendait vers la nord, était renversé sur le remblai. Je vis plusieurs voitures, qui avait roulé en bas de la pente, tandis que des grands blocs de pierre roulaient et glissaient parmi elles. "

    L'ingénieur s’efforce alors de préciser la date de cet événement, en analysant le moindre détail de son rêve. Il en arrive à la conclusion qu'il s'agit du mois d'avril suivant. Sa sœur, à qui il a raconté le rêve dès le lendemain matin, penche plutôt pour la mi-mars. Il s'accordent en considérant que, au printemps suivant, ils ne prendront pas le train pour voyager en Ecosse.

    Les rêves prémonitoires

    Le 14 avril 1914, onze année après le rêve de Dunne, le train Flying Scotsman passait par dessus le parapet, près de la station de Burntisland, à une vingtaine de kilomètres au nord de Forth Bridge, et tombait d'une hauteur de 6 mètres.

    Au cours de ces dernières années, plusieurs commissions d'enquête se sont astreintes a collationner des rêves prémonitoires : la plupart du temps, en effet, on ne connait ces rêves qu'après les événements auxquels ils se rapportent. En les recueillant avant, on espère ainsi les rendre indubitables.

    Le bureau de prémonitions de Toronto, au Canada, a enregistré le rêve suivant :
    Mme Zmenak, une maîtresse de maison canadienne, rêve que la police lui téléphone que son mari ne rentrera pas de suite, quelqu'un ayant été tué. Elle voit ensuite un corps sans jambes. En s'éveillant, une certitude l'habite : son mari ne mourra pas. Par contre, une autre personne sera tuée s'il sort le lendemain du rêve.

    Les rêves prémonitoires

    Son mari décide de ne pas tenir compte de ce rêve. La suite a été racontée dans le New Horizons, un journal local :

    " Alors qu'il rentrait chez lui, M. Zmenak est immobilisé par une panne de voiture. Il se dirige vers le téléphone pour demander à sa femme de venir le chercher quand une voiture de police en patrouille s'arrête pour lui demander ce qu'il est en train de faire. Au même moment, une autre voiture s'arrête sur les lieux ; c'est un conducteur qui s'est égaré et qui demande son chemin aux policiers. L'homme consulte la carte des lieux avec les policiers et regagne sa voiture. C'est alors qu'un quatrième véhicule intervient et fauche l'homme égaré qui regagnait sa voiture, le tuant net sur le coup et le laissant, raide mort, les jambes repliées sous lui comme si elles avaient été coupées. Il ne restait plus aux policiers qu'a prévenir Mme Zmenak que son mari, témoin d'un accident mortel, aurait un peu de retard pour rentrer à la maison..."

    Quand un rêve prémonitoire coïncide ainsi avec la réalité, il semble bien que les barrière habituelles de l'espace et du temps soient rompues. Le rêve pourrait donc nous entraîner ailleurs que dans notre univers habituel. Où ? C'est un autre problème !
    Par exemple dans un univers ou les réponses à certaines questions angoissantes dans notre monde sont une évidence remarquable. C'est ainsi que l'on ne compte plus les découvertes scientifiques faites en rêve avant de passer dans la réalité. Peut-on  vraiment avoir des coups de génie dans le rêve ?...

    Ceci sera un autre sujet.

                                                                                   Extrait de " Inexpliqué " 1981

    Autre sujet similaire : Rêver ses découvertes

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    line
    Dimanche 23 Avril à 10:02

    j'ai eu fait des reves prémonitoires mais je me trompe peut etre car me concernant ce sont plutôt des flashs. c'est une scene ou un reve de tres courte durée qui me montre ce qui arrive a une personne bien precise et je n'ai pas besoin d'analyser quoi que ce soit car tout est tres clair. et le jour meme ce fut confirmé. je dis que cela vient d'une capacité a des ressentis autres que nos cinq sens car je ne peux rien prouver de plus. je pensai que s'etait du a des capacités de telepathie mais pas que puisque certains flashs semblent venir comme d'un guide qui me dit que ou me montre que. je me suis dit que ce guide pourrait etre une partie de mon inconscient que je prendrai alors conscience. a savoir ....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :