• Les ovnis sont-ils des mandalas ?

     

    Les ovnis sont-ils des mandalas ?

    Carl Gustav Jung est un des pionniers de la psychanalyse en même temps qu'un " dissident " du freudisme, auquel il reprochait d'avoir une vue particulièrement étroite des choses de l'esprit et de ne les envisager qu'à travers une approche sexuelle.

    Beaucoup plus riche et beaucoup plus féconde que la pensée de Freud, celle de Jung a très vite développé l'idée de l'inconscient collectif : pour ce rebelle de la psychologie, un certain nombre d'archétypes structures la pensée humaine.

    Ces archétypes sont des symboles lourds de significations, des motifs ou des figures qui paraissent instantanément et intuitivement compris par tous les hommes. Ces symboles naîtraient dans les profondeurs de notre inconscient et se manifesteraient dans n'importe quel type de création. Ils provoqueraient des émotions intenses et une bonne part de l'imagination créatrice.

    Les ovnis sont-ils des mandalas ?

    Fasciné par les ovnis, Jung a voulu voir en eux la meilleure illustration de sa théorie. Pour mieux saisir son raisonnement, il faut se pencher sur les grandes articulations de sa pensée.

    Pour comprendre la nature et les relations de ces symboles enfouis au plus profond de nous-même, Jung a établi qu'il existait un surprenant réseau de correspondances parallèles entre les différentes formes de nos activités intellectuelles.

    Les ovnis sont-ils des mandalas ?

    Pour prouver l'existence et la permanence de ces archétypes dans la religion, la mythologie, les rites primitifs, ou encore les sciences occultes comme l'alchimie ou l'astrologie, Jung les a cherchés jusque dans les rêves les plus anodins, mais aussi dans l'art, le folklore et les mythes populaires du XXè siècle.

    Ainsi, à propos d'une jeune fille qui rêvait fréquemment de serpents encornés, Jung a pu établir qu'il s'agissait du stupéfiant " retour " d'un monstre alchimique bien connu au Moyen-Age. La jeune fille retrouvait, sous formes symbolique, un des archétypes inscrits dans l'inconscient collectif de l'humanité.

    Les ovnis sont-ils des mandalas ?

    Un des plus puissant de ces archétypes est le cercle. Pour Jung, les ovnis ne sont qu'une variante moderne de cet archétype. Délaissant l'étude critique des témoignages et se situant volontairement à l'écart du débat sur l'existence ou l'inexistence de ces soucoupes volantes, le grand psychologue s'est surtout attaché à décrypter le sens de ces apparitions.

    Les ovnis sont-ils des mandalas ?

    On connait l'histoire des  " archers de Mons ", ces anges guerriers vus par de nombreux soldats britanniques au cours de leur grandes retraite de 1914. Ces archers célestes auraient permis aux hommes de se dégager d'une mauvaise affaire en stoppant les assauts allemands.

    Il ne s'agit plus de savoir si ces archers ont existé ou non : ils ont existé à cause de l'état émotionnel intense dans lequel les combats avaient plongé les soldats. De telles situations favorisent les hallucinations collectives : de leur côté, de nombreux troupiers allemands ont affirmé avoir été dégagés d'un mauvais combat par l'intervention miraculeuse d' "ange"....

    Ces visions qui ne relèvent pas de la pathologie, seraient des projections, qui prendraient la forme souhaitée par la personne en état de besoin.

    Comme l'a écrit Jung dans un de ses livres les plus percutants sur l'analyse du monde moderne, l'homme contemporain est à la recherche d'une âme. Cette quête, qui s'accompagne de tensions, de terreurs ou de désespoir, peut le conduire à des visions - des projections mentales - qui s'expriment sous formes de rumeurs, d'apparitions ou de croyances particulièrement baroques et assez inattendues.

    Les ovnis sont-ils des mandalas ?

    Dans les soucoupes volantes, qu'il a publié en 1959, Jung considère les ovnis comme un mythe en voie de formation. Le sous-titre de l'ouvrage est significatif : " Un mythe moderne à propos des choses contemplées dans le ciel ".

    Qu'est-ce qu'un mythe, dans la psychologie jungienne ? C'est une histoire dont la signification est voilée, au cœur de laquelle reposent un ou plusieurs archétypes surgis des limbes de l'inconscient collectif. Ces archétypes enrichissent le mythe en lui donnant une puissance de motivation extraordinaire et son sens premier.

    Les ovnis sont-ils des mandalas ?

    Pour Jung, l'archétype le plus puissant est le mandala. Ce mot d'origine sanskrite, désigne le cercle sous sa forme la plus élémentaire, mais également sous toutes les formes possibles. On retrouve cette figure dans les plus anciennes gravures rupestres comme dans la plupart des rituels religieux. Le mandala est désir d'achèvement total. Il est volonté de totalité, de fusion dans un " Tout " harmonieux.

    Comme l'écrit Jung : " Nos mythes sont devenus muets et ne nous donnent plus aucune réponse ".

    Mandalas de l'ère technologique, les ovnis regroupent, en fait, plusieurs archétypes. Qu'y a t-il de plus proche d'une " divinité totale ", pour les hommes de notre époque, qu'une machine mystérieuse se déplaçant dans le ciel ?

    Les ovnis sont-ils des mandalas ?

    Les ovnis introduisent également un élément paradisiaque dans la vie moderne. Leurs stupéfiantes performances ont fait qu'on les a considérés comme résolument non humains.

    Souvent, ces extra-terrestres sont doté de pouvoirs anormaux et non scientifiques : ils connaissent la puissance de l'esprit, ce qui peut passer pour une juste revanche sur le rationalisme moderne...

    La plupart des " rencontres du quatrième type " font état d'êtres doux et généreux. Même ceux qui ne croient pas à ce qui pourrait n'être qu'un conte de fées moderne ressentent l'appel immémorial de ce " plus qu'humain " venu d'ailleurs pour guérir les hommes. Au moyen Age également, les hommes voyaient des fées, des esprits, et des dragons...

    Les ovnis sont-ils des mandalas ?

    Pour Jung, la réalité ou la vérité des témoignages sur les ovnis est finalement indifférente : même s'ils n'existaient pas, les ovnis seraient inventés. L'homme a besoin de projeter ses émotions complexes dans des symboles parlants.

    A la fin de sa vie, Jung reviendra pourtant sur ses analyses à propos des ovnis et admettra qu'il pouvait y avoir quelque chose d'autre que des mandalas. Ironiquement, il expliquera : " Soit les projections psychiques permettent et provoquent un écho radar ! Soit l'apparition d'objets réels pousse à une projection symbolique ! ".

    Cette prise de position courageuse en faveur d'une ouverture d'esprit à l'égard des ovnis lui vaudra d'être traité avec mépris par les rationalistes étroits, qui lui reprocheront de " tremper dans la boue de l'occultisme " et en profiteront pour essayer de disqualifier toutes les recherches jungiennes sur l'alchimie, l'astrologie et tout l'irrationnel.

    Qu'ils soient psychologiquement ou physiquement crédibles, les ovnis n'en prennent pas moins, dans l'optique de Jung, une réalité incontestable.  Ses travaux de psychologie des profondeurs peuvent nous aider à mieux comprendre certains témoignages sur des apparitions d'ovnis, qui procèdent certainement des mécanismes mentaux mis en évidence par l'ancien compagnon de Freud.

    Les ovnis sont-ils des mandalas ?

    Reste les autres cas. Ceux pour lesquels Jung admettait que ses théories étaient un peu courtes. Ceux-là, qui viendra en démontrer la réalité ?...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    supraman
    Mardi 26 Mars 2013 à 06:02

     ma bite est comme un cigare volant !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :