• Le monde fascinant de nos rêves

     

    Le monde fascinant de nos rêves

    A voir le très belle peinture de Salvador Dali mise en photo pour illustrer ce sujet des rêves et s'intitulant - " Rêve causé par le vol d'une abeille autour d'une pomme-grenade une seconde avant l'éveil". Un tableau de 1944. Superbe. 

    Pendant notre sommeil, nous pénétrons dans d'autres mondes. Nous accomplissons des choses qui seraient impossible dans la vie éveillée. Pourquoi rêvons nous ? Les rêves peuvent-ils nous révéler le futur ?

    Les peuples primitifs considèrent invariablement la vie du rêve - la vie onirique - comme une vie au moins aussi importante que la vie réelle. Souvent, ils croient que les rêves sont des aventures de l'âme, qui se dégagerait du corps pendant le sommeil.
    Des crimes réels, qui méritent un châtiment réel, peuvent être commis en rêve. En Afrique de l'Ouest, si un homme rêve qu'un autre a commis un adultère avec sa femme, il peut exiger une indemnité à titre de dédommagement.

    Ailleurs, les chefs et les chamans provoquent des rêves qui les aideront à guider la communauté dont il ont la charge dans ses travaux et dans ses rituels. De même les sorciers font rêver les malades pour disposer d'élément à interpréter et pouvoir, en retour orienter une guérison du patient.
    La nature du rêve a frapper l'humanité dès l'aube de la civilisation, provocant, autour des songes, un nombre incalculable de croyances et de cultes.
      
    Les anciennes hypothèses sur le rêve reposent en général sur la supposition qu'il peut prédire des évènements, ce qui ne peut qu'introduire d'interminables discussions, voire même des polémiques, sur les moyen d'interpréter ces rêves. L'un des plus anciens manuscrits égyptiens, vieux de plus de 4 000 ans est consacré à la signification des rêves. Il est significatif que ce papyrus, un des premiers documents écrits de l'humanité, aborde ce problème.
    Le monde fascinant de nos rêves
    Un des rêve du pharaon Thoutmosis IV ( vers 1450 av J-C) a été considéré comme assez important pour être gravé sur une pierre dressée devant le sphinx de Gizeh. Le dieu Hormakhou lui parlait : "Le sable de la région ou je passe mon existence m'a recouvert. Promet moi de faire ce que souhaite mon cœur. Ensuite je t'apprendrait mon art." Lorsque le jeune prince est devenu pharaon, il a fait dégager la statue du sphinx enfouie sous les sables. Son règne a ensuite été long et fertile : le dieu avait vraiment tenu ses promesse.
    Les rêves ont également été très important aux yeux des Babyloniens.

    Hubert Chappe  
    ‎...un exemple ( de ma vie de (Truand) .. eh oui , Giovanni , uber na pas toujours etait un Saint ...Bref , une nuit , je réve que lorsque je monte dans mon Véhicule , les Flics , habillés en civils ..(surtout un , son visage , et regard) ..., me mais la main sur l'épaules et me dit : ne bouge plus ....Le matin , ce Réve me ""tracasse"" un peu vu que Tout mes Réves prémonitoire se son Réaliser ...MAIS , il me Fallait à tout pris prendre mon vehicule pour : R-V, Urgent et non négociable .. Bref , je passe et repasse devant ma ""Bagnole"" rien de RIEN , je remonte chez moi , ( je me dit : putain de mer2 ce réve à la con ) et je repasse devant etc , Puis à un moment , ne pouvant plus attendre ,( j'habiter au méme endroit , depuis 10 ans )., je connaissez les coins et recoins) .. je me suis dit : Bof , on verra Bien ! ... j'ouvre ma voiture , et juste lorsque je me suis assis , un Flic , (en civil) ma poser la mien sur l'épaule et ma dit : ne bouge plus ... ce qui est Incroyable , c'est son visage et regard... le méme que dans mon Réve .. Voilà .. ( et des comme ca , il y en a des Dizaine ...)..et des Trucs plus Incroyable .

     
    Intéressante expérience Hubert. Ton rêve était clair, mais ce n'est pas toujours le cas.
    Le monde fascinant de nos rêves
    On a retrouvé un guide d'interprétation des rêves dans la bibliothèque de l'empereur Assurbanipal, dans les ruine de Ninive. Il date du VIIè siècle avant notre ère. Un siècle plus tard, le roi Nabuchodonosor, faisait un rêve dramatique qui est raconté dans la Bible : Le roi s'éveille un matin certain d'avoir fait un songe important mais incapable d'en garder la moindre souvenir. Convaincu que ce rêve est d'origine divine, il appelle ses sages pour qu'ils le retrouvent et l’interprètent. Les sages sont incapables de retrouver un rêve dont le roi lui-même ne se souvient pas. Ils sont menacé de mort. C'est Daniel, un jeune sujet déjà connu pour son aptitude a interpréter les visions qui va les sauver. Il prie son dieu de lui révéler le songe du roi. La nuit suivante, il a une vision : une image avec une tête en or, la poitrine et les armes en argent, le ventre et les hanches en bronze, les mollets en fer et les pieds à moitié en fer et à moitié en argile. Dans le rêve de Daniel, l'image est détruite par une pierre qui devient une montagne et recouvre toute la terre.
    Le roi reconnaîtra son rêve et voici l'interprétation de Daniel :
    La tête en or représentait la loi du roi. Les autres parties de l'image symbolisaient le déclin du royaume au fil des âges. Le royaume qui devait succéder a celui du roi serait un royaume voulu par Dieu et survivrait à jamais. Le roi de Babylone rendra hommage à Daniel en lui donnant de haute fonction à la cour.
    Certains rêves sont très ardus à interpréter et il faut quelquefois un esprit éclairé pour décrypter des...jeu de mots.
    le cas d'Alexandre le Grand est amusant.
     
    ‎332 avant notre ère, Alexandre le Grand assiège la ville de Tyr, en Phénicie. Il rêve d'un satyre dansant sur un bouclier. Son devin y voit une sorte de jeu de mots (intraduisible en français) pour indiquer que "Tyr est au jeune roi". Alexandre poursuivra et finira par prendre la ville.
    Cet exemple fait appel a la théorie freudienne selon laquelle l'esprit serait un plaisantin qui exprimerait ses désirs sous forme de jeu de mots.

    Dès les premiers siècles de la civilisation grecque, les rêves sont considérés comme un moyen d'annoncer le future et diagnostiquer une maladie. Une pratique fréquente dans la Grèce antique consistait a passer la nuit dans un temple qui abritait un oracle pour avoir des rêves immédiatement analysables par les prêtres et les prestesses qui s'y trouvaient.
    Pourtant, dès l'antiquité greco-latine, quelques penseurs se sont élevés contre la mode de l'interprétation des rêves véritable défi à la logique des philosophes.
    Le monde fascinant de nos rêves 
    Aristote était très sceptique quand à l'origine des rêves. Il admettait bien leur valeurs médicale, mais il niait leurs caractère prophétique. Pour lui, les gens agissaient en conformité avec leurs rêves, ce qui donnait à ceux-ci un caractère visionnaire.
    Cicéron, le plus grand orateur de la Rome ancienne, faisait de même ressortir que ceux qui prétendaient pouvoir interpréter les rêves ne faisait que se livrer à des conjectures et ne partaient pas de connaissances fondées.

    Bien plus tard, le prophète Mahomet sera obligé d'interdire la divination par les rêves, tant elle avait pris une importance excessive dans la vie des Musulmans de son époque.
    Aujourd'hui, il existe un fossé infranchissable entre les psychologues qui considèrent les rêves comme une réflexion de l'activité subconsciente ou s'expriment nos espoirs et nos craintes, et ceux qui croient que les rêves ne font qu'incarner tout le "fatras" que le cerveau a enregistré au cours d'une journée et dont il ne sait que faire.

    Alfred Maury, collectionneur de récits de plus de 3 000 rêves a une théorie illustrée par un de ses propres rêves :"On l'amenait devant un tribunal révolutionnaire qui le condamne. Il est mené à l'échafaud. Au moment ou le couperet tombait, il s'éveille en constatant que  le baldaquin du lit venait de lui tomber dessus." Il en conclu que son esprit endormi avait répondu à cette sensation anormale en "produisant" un rêve.
    En quelques seconde sont imagination avait inventé et joué un drame cohérent. Théorie difficilement réfutable pour ce rêve mais courte pour d'autres types de rêves qui échappent manifestement à ces créations de "scénarios".
     

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :