• L'incroyable aventure du sergent Zamora

     

    L'incroyable aventure du sergent Zamora

     

    ‎24 avril 1964 à Socorro, dans l'état du Nouveau-Mexique aux USA, le policier Lonnie Zamora patrouille et se lance à la poursuite d'une Chevrolet en plein excès de vitesse. Il sort de la ville. Il est 17h45. Il entend soudain un hurlement et aperçoit une flamme rouge et orange dans le ciel a près d'un km de là. Il sait qu'une cabane contenant de la dynamite s'y trouve, il abandonne la poursuite et se dirige vers l'endroit ou la flamme à paru tombée.
     
    L'incroyable aventure du sergent Zamora

    Au sommet de la colline, il aperçoit un objet métallique brillant qu'il prend pour une épave de voiture. Près de cet objet, deux humanoïdes vêtus de combinaison blanche qu'il prend pour des étranger et se lance à leur secours.
    Comme il se rapproche, il se rend enfin compte que l'objet métallique n'est pas tout a fait ordinaire mais de forme ovale, et qu'il repose sur des sorte de poutrelles métalliques. Il décide de sortir de sa voiture et de continuer à pied.
    A peine sorti, il entend à nouveau un grognement et quelques coup, comme si on tapait sur du métal avec un marteau. Quand les coups cessent, le hurlement s’amplifie. Léonnie Zamora voit alors l'engin s'élever dans le ciel, comme poussé par une flamme bleu et orange suivi par un nuage de poussière.

    Prudent il regagne son véhicule et il a le temps de voir la forme ovale se mettre à l'horizontale et s'élever jusqu'au niveau de la voiture. Saisi de panique, il court se réfugier derrière le sommet de la colline, loin de la cabane.

    Le silence succède au grondement et il voit alors l'objet s'élever très haut dans le ciel et disparaître.
    Au même moment le sergent Chavez essaye de joindre son collègue par la radio de sa voiture.
     
    L'incroyable aventure du sergent Zamora
     
    En attendant son collègue, Zamora dessine ce qu'il a vu sur l'engin lors de son envol : une sorte d'insigne en rouge. A l'arrivée de son collègue il est toujours sur le choc. Il montre l'endroit ou se trouvait l'engin. Quelques broussailles encore fumantes achèvent de s'y consumer. Sur le sol, des marques sont encore visibles. Les enquêteurs officiels relèvent quatre trous identiques et quatre marques de feu. La position des trous est asymétrique mais l'inspection révélera qu'ils devait assurer une stabilité parfaite a la structure. La pression nécessaire pour faire de tels trous sera estimée à plus d'une tonne par emplacement. Un examen minutieux montrera que la flamme vue par le policier était bien au centre de l'engin.

    Ordinairement les autorité américaine refusent de prendre en compte les témoignage d'ovnis rapportés par un seul témoin. Mais le cas de Lonnie Zamora a été jugé assez crédible pour déclencher une enquête en profondeur. Son témoignage est encore aujourd'hui considéré comme l'un des plus solide en faveur de l'existence des ovnis.
      
    Ce même jour, toujours aux USA, le fermier Gary Wilcox fait une rencontre similaire à celui du sergent Zamora.
    Il est 10 h du matin. Le fermier travaille à sa terre et il aperçois soudain un éclair de lumière entre les arbres. Intrigué, il prend son tracteur et se dirige vers la lumière. Il commence a voir un objet métallique qu'il prend pour un réservoir d'avion. En s'approchant, il se rend compte que l'objet est lisse et en forme d’œuf et qu'il ne repose pas a terre mais est comme suspendu du sol.
     
    L'incroyable aventure du sergent Zamora

    Deux créatures surgissent alors de l'engin. Il pense a une farce. Une voix le surprend. Ils disent venir de la planète Mars et ont déjà eux des contactes avec d'autres humains. Un conversation s'engage et ils parlent d'agriculture. Ils sont très curieux de savoir comment les humains engraissent leur terre et sur les voyages dans l'espace. Les voyageurs de l'espace soutiennent que les astronautes humains ne pourrons jamais s'adapter à la vie dans l'espace. Ils regagnent leur vaisseaux spatial qui disparaît sans faire de bruit.

    Gary Wilcox devait être examiné par un psychiatre qui devait le déclarer tout a fait sains d'esprit et équilibré
    Détail stupéfiant, les deux humanoïdes en parlant des voyages dans l'espace avaient cité les noms de John Glenn et Virgil Grissom ainsi que ceux de deux cosmonautes russes, en précisant qu'ils devaient prochainement mourir des séquences de leur séjour dans l'espace.
    La prédiction devait se réaliser mais dans des conditions différentes.

    Grissom a trouvé la mort, avec deux astronautes américains, dans l'incendie au sol d'une capsule Apollon.
    Komarov le russe, s'est écrasé au sol dans sa cabine, à la suite d'une défaillance du parachute qui devait freiner son atterrissage.
     
                                                                    Adaptation de " Inexpliqué " 1981
     

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Janvier 2012 à 11:24

    J'ignorais ce témoignage, j'ai rajouté un lien vers votre très bon site, bien cordialement...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :